Ultime édition pour le e-Trophée Andros
Credit Photo - Trophée Andros
par Thibaut Emme

Ultime édition pour le e-Trophée Andros

C'est la fin pour le Trophée Andros (devenu e-Trophée Andros depuis sont passage au tout électrique en 2020). Le Trophée repart pour un ultime tour de piste, le 35e qui débutera le 9 décembre 2023 à Val Thorens.

Zapping Le Blogauto La Porsche Panamera en avant premiere

Le Trophée est né en 1990 avec l'idée d'occuper l'intersaison de sport automobile. Qui dit hiver disait glace et neige à l'époque et c'est naturellement que le Trophée Andros est allé dans les stations de ski faire son show avec de grands noms des circuits. Trophée des potes (et des compotes), il a amené du monde pendant 35 ans. Espérons que la dernière saison sera de toute beauté.

Après 35 années de compétition exaltante sur glace, le e-Trophée Andros annonce sa dernière saison, marquant la fin d'une ère dans le monde du sport automobile. Depuis 1990, la compétition emblématique a su allier performance et innovation, repoussant toujours plus les limites des véhicules sur des circuits glacés.

La saison débutera à Val Thorens les 9 et 10 décembre 2023, avant d'aller en Andorre les 15 et 16 décembre. Ensuite, direction 2024 et Isola 2000 les 12 et 13 janvier 2024, avant Lans-en-Vercors les 19 et 20 janvier puis la finale à Super-Besse le 27 janvier 2024.

Le Trophée Andros fut le premier grand championnat sur glace, avant d'être le pionnier des championnats électriques avec le Trophée Andros Electrique en 2010 (avant la Formule E). Les voitures, entièrement électriques depuis 2020 partagent la même chaîne de traction, le reste est libre. Les voitures sont 4 roues motrices et directrices. Toute la science de la course sur glace est de configurer le moment de "bascule" de l'arrière et d'arrière dans le virage en conservant de la vitesse et en ressortant fort.

Eric Arpin, premier vainqueur sur Peugeot 205 T16

Le Trophée Andros ajoute un peu de piment puisqu'une même voiture est partagée par deux pilotes, un "Elite" et un "Elite Pro". Pour le pilote "Elite", le but est de courir sans casser la voiture pour le "Pro". L'autre paramètre à prendre en compte, ce sont les clous et leur usure. 250 clous par pneu, le nombre de pneu est limité et il peut être intéressant de "laisser filer" une course pour conserver du grip pour la finale.

Pour 2024, il y a 5 écuries (et 12 voitures) :

  • DA Racing
  • M Racing
  • Saintéloc Racing
  • Sébastien Loeb Racing
  • Sylvain Pussier Compétition

Merci à Frédéric Gervoson (Groupe Andros avec les marques Bonne Maman, Andros, Mamie Nova et Pierrot Gourmand, etc.) et Max Mamers pour avoir lancé en 1990 ce Trophée Andros. Yvan Muller avec 10 titres restera le recordman puisque Dayraut et Dubourg ont tous les deux 6 titres. En revanche, Dubourg peut dépasser Dayraut sur cette ultime saison.

Est-ce une fin définitive ou le Trophée pourrait-il renaître "sans glace" ?

Le dossier presse de cette ultime saison.

 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

La 35e édition du Trophée Andros sera la dernière. Cette ultime saison débutera le 9 décembre 2023 à Val Thorens pour se terminer en 2024 à Super-Besse. Qui sera l'utile pilote titré du Trophée Andros ?

Le Trophée, pionnier dans bien des domaines, va-t-il tout bonnement disparaître ou bien se réinventera-t-il loin des stations, sans glace ni neige.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.