Théo Pourchaire champion de Formule 2 2023, et après ?
Credit Photo - Formule 2
par Thibaut Emme

Théo Pourchaire champion de Formule 2 2023, et après ?

Après une dernière course palpitante où chacun a joué sa carte jusqu'au bout, Théo Pourchaire est titré champion de Formule 2 2023. Son écurie, Art Grand Prix prend le titre constructeur. Et maintenant quoi pour le jeune Français dont l'horizon semble bouché ?

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

La dernière course était encore remplie de suspense puisque Vesti pouvait mathématiquement être titré à la place de Pourchaire. Vesti 9e sur la grille, Pourchaire 14e seulement, la course était ouverte. Comme toujours en F2, il y a deux stratégies : partir en tendres puis tenir en mediums, ou partir en mediums pour chausser les tendres à la fin et remonter. Vesti avait décidé cette deuxième option, Pourchaire la première. A un moment, Vesti s'est retrouvé derrière Pourchaire qui a magnifiquement défendu ses chances malgré des gommes plus usées et mediums versus tendres.

Cette résistance qui a duré plus de 2 tours a permis à Pourchaire de supprimer quasiment toute chance pour Vesti de gagner. Martins, coéquipier de Pourchaire chez Art était en embuscade pour prendre le meilleur tour en course à Vesti. Vesti a tout tenté, s'accrochant même avec Maloney à quelques mètres de l'arrivée. Mais en terminant 3e et Pourchaire 5e, Vesti échoue dans sa quête du titre.

On a donc un Français titré en Formule 2. C'est le premier depuis que la F2 a repris le flambeau de la GP2 (où on a eu plusieurs Français titrés). Pour le moment, Pourchaire est tout à sa joie. Mais, il ne sait pas ce qu'il fera exactement l'an prochain. Car être champion de F2 ne donne aucune assurance d'aller en F1. Une fois titré, la règle veut qu l'on ne peut plus participer à la F2.

Une saison qui laisse un goût de trop peu

Surtout que s'il est titré cette saison, Pourchaire a fait une "saison d'épicier". Une seule victoire en "feature race" à Bahreïn. Depuis ? 9 podiums pendant que Vesti signait 6 victoires (dont dont 2 en "feature race", la course principale). De l'extérieur, beaucoup considèrent que Vesti aurait fait un champion plus "flamboyant". Mais gagner ne suffit pas, la preuve. Pourchaire a su engranger les points quand il ne pouvait pas gagner. Et au final, cette tactique paie.

En 2021, Pourchaire fait une bonne première saison. En 2022, il est 2d, mais loin derrière l'intouchable Drugovoitch. Et Drugovitch il est où maintenant ? Bref, pour Théo Pourchaire, la chance de F1 est-elle passée ? Fred Vasseur, quand il dirigeait Alfa Romeo Sauber, avait promis de tout faire pour l'amener en F1, à condition qu'il soit champion. Sauf qu'il a pris une saison de trop Théo pour conquérir le titre. Et Zhou a re-signé, tout comme Bottas. Pourchaire est donc toujours pilote de réserve et de développement de celle qui ne s'appellera plus Alfa Romeo en 2024.

Pourchaire va devoir ronger son frein et espérer avoir une opportunité en F1. Comme toujours, on en revient au même constat : sans essais privés, on ne peut pas évaluer les jeunes pilotes. Mais, il y a une vie en dehors de la Formule 1. Pourchaire est jeune (20 ans depuis fin août) et peut patienter un peu. Mais il devra trouver une ou deux séries auxquelles participer sous peine de disparaître des écrans radars.

Un titre si important, et si insignifiant

Leclerc, Russell, de Vries, Schumacher, Piastri, Drugovitch et maintenant Poruchaire. De bien beaux noms du sport auto, mais...Piastri champion de F3 en 2020 est titré dès sa première saison en 2021. Il a dû patienter pour avoir un baquet. Schumacher est champion après sa deuxième saison. La suite on la connait, un tour en F1 et pour le moment s'en va. Nyck de Vries, titré en 2019 après 3 saisons, a pu avoir une opportunité en F1 seulement cette saison et a été cramé par Red Bull.

Etre titré en F2 n'est pas du tout une assurance de carrière en F1. Russell et Leclec sont des contre-exemples, mais Norris ou Albon, vice-champion et 3e de la saison 2018 qui a vu Russell être titré ont été promus en F1 sans être champion de Formule 2.

Un autre souci des jeunes, champions ou pas, c'est que les "papis" s'accrochent à leur volant. La génération 1980-1990 est encore fournie : Alonso (1981), Hamilton (1985), Hülkenberg (1987), Ricciardo (1989), Bottas (1989) sont encore là et bien là. En revanche, on peut regretter de voir que plus d'écuries ne misent pas sur la jeunesse et préfèrent prendre des pilotes certes bons, mais qui ne seront jamais champion du monde.

Bref, bravo Théo Pourchaire pour ce titre de champion du monde de Formule 2 2023. Vesti devrait revenir se battre en 2024, mais il aura sur sa route un certain Victor Martins, qui décroche le titre de meilleur rookie (débutant) 2023.

A noter qu'après 6 saisons, la Dallara F2 2018 tire sa révérence. En 2024 ce sera encore une Dallara avec le même moteur V6 3,4 litres turbo de Mecachrome, adapté aux carburants de synthèse.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Théo Pourchaire est le champion du monde de Formule 2 2023. Le Français n'a pas été flamboyant cette saison, mais à la fin c'est le total de points qui compte. Il bat Frederic Vesti qui n'a pas démérité et devrait revenir l'an prochain pour le titre.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.