par Nicolas Anderbegani

Sebastien Loeb en DTM avec AF Corse

Inarrêtable ! Pilote éclectique par excellence, Sebastien Loeb rajoute une corde à son arc en rejoignant le fameux championnat DTM.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Un nouveau championnat à son actif

Le nonuple champion du monde des rallyes, après une seconde place au Dakar, une victoire mémorable au Monte-Carlo avec Ford puis un autre succès à la Race of Champions, va disputer quelques courses dans le championnat allemand DTM. L'Alsacien renoue ainsi avec les courses sur circuits, quelques années après avoir disputé le championnat WTCC avec Citroën.

L'an passé, le championnat DTM a fait sa révolution, abandonnant la formule du supertourisme qui a fait sa gloire au profit de la classe GT3. Le plateau est néanmoins relevé. Sébastien Loeb intègre le programme de l'équipe italienne AF Corse, célèbre pour ses innombrables succès avec le cheval cabré en WEC et en championnats GT, mais aussi championne en titre du DTM. Elle engage deux Ferrari 488 GT3, l'une aux couleurs de Red Bull, l'autre aux couleurs d'AlphaTauri (pilotée l'an passé par Alex Albon, revenu depuis en F1 chez Williams).

Quelques piges, et plus si affinités

Sebastien Loeb remplacera sur quelques courses Nick Cassidy, dont l'engagement en Formule E et en WEC entraîne quelques clashes de calendrier . C'est dans ces rares cas de figure qu'AF Corse fera appel à Sébastien Loeb. Le français doit être mobilisé à Portimão, le week-end du 29 avril au 1er mai.

"Tout au long de ma carrière, j'ai toujours aimé passer d'une discipline à l'autre", rappelle Sébastien Loeb. "Le DTM est un championnat reconnu et puisque l'opportunité d'y courir s'est présentée à moi, je l'ai évidemment saisie. C'est un défi passionnant parce que le pilotage est entièrement différent."

"Maintenant, place au travail. Je vais affronter des spécialistes et des compétiteurs, et ma dernière course en GT3 remonte déjà à un long moment. Mon objectif sera de trouver le rythme tout en essayant d'utiliser mon expérience pour apporter un bon retour technique à l'équipe concernant les réglages de la voiture. Je sais que ce sera difficile mais les voitures sont vraiment plaisantes à piloter, très rapides, très chouettes".

https://platform.twitter.com/widgets.js

De l'Extreme E au WRX, du WRC au WTCC, du Mans au DTM en passant par les courses de GT, Sebastien Loeb nous gratifie d'un éclectisme qui rappelle la grande époque des années 60-80, quand bon nombre de pilotes sautaient d'un bacquet de sport-prototype à celui d'une voiture de rallye sans problème. Sebastien Loeb est attendu sur d'autres manches du WRC 2022 et qui sait s'il n'envisage pas de renouer avec l'Endurance un de ces jours...

Pour résumer

Inarrêtable ! Pilote éclectique par excellence, Sebastien Loeb rajoute une corde à son arc en rejoignant le fameux championnat DTM.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.