Sale temps pour les
par Nicolas Anderbegani
Grosjean et Pagenaud sur la touche en 2024 ?

Sale temps pour les "frenchies" en Indycar

En quelques jours, Romain Grosjean et Simon Pagenaud ont perdu leurs volants pour 2024.

Zapping Le Blogauto Essai de la Volkswagen ID3 (2023)

Le soufflet est retombé pour Romain Grosjean

Amère déception pour Romain Grosjean, la lune de miel entre lui et l'Indycar semble se terminer. Ayant débuté en 2021 après sa convalescence consécutive au crash de Bahrein en 2020, Romain Grosjean a bénéficié d'un excellent accueil du public et s'est vite acclimaté à l'Indycar. Trois podiums dès sa première saison, une promotion chez Andretti en 2022 et un début de saison 2023 prometteur avec deux poles positions, deux secondes places sur les 4 premières manches et même une victoire manquée d'un rien...et puis plus rien.

Depuis le grand prix routier d'Indianapolis en mai, l'ancien pilote Lotus et Haas n'est rentré qu'à une seule reprise dans le top10. Pas épargné par le manque de réussite, il a été néanmoins été impliqué dans de nombreux incidents de course et  des qualifications ratées, qui ont fini par exaspérer certains de ses pairs puis ensuite l'équipe, apparemment agacée d'un pilote qui chercherait toujours des excuses.

Après une énième course décevante à Portland, où il a été éliminé prématurément sur un accrochage dont il n'était cependant pas responsable, Romain Grosjean est donc bel et bien "out" de l'équipe Andretti. Une vidéo a fait le buzz sur les réseaux sociaux, montrant le pilote français s'enguirlander sèchement avec une partie du staff. Michael Andretti a confirmé son remplacement en 2024 par Marcus Ericsson, déplorant que Romain Grosjean en "faisait trop" en piste et avait tendance à surconduire: « Romain a tendance à attaquer quelles que soient les circonstances, regrette Andretti. Au lieu d’assurer une place d’honneur, il prend des risques inutiles et se retrouve dans des situations scabreuses. C’est frustrant pour lui comme pour nous. » Des tensions étaient déjà apparues entre pilotes Andretti l'an dernier, et Grosjean ne s'est pas fait que des amis dans le peloton, mais cette fois-ci son manque chronique de résultats a eu raison de sa place.

Grosjean a confirmé son départ, mais a précisé que "des équipes me parlent" et qu'il "retombera sur ses pieds". Et de toute façon, il est engagé dans le programme LMDh de Lamborghini qui commence l'an prochain.

Simon Pagenaud toujours convalescent

C'est plus problématique et compliqué pour Simon Pagenaud, qui a été victime d'une impressionnante cabriole sur le circuit de Mid-Ohio lors de laquelle il avait effectué une violente série de tonneaux. Bien que sorti debout, il a subi lors de ce crash une violente commotion cérébrale qui a amené les médecins à lui interdire jusqu'à nouvel ordre de reprendre le volant. Toujours pas rétabli, le français doit encore poursuivre sa convalescence, plus longue que prévue. Le champion indycar 2016 et vainqueur de l'Indy 500 2019 connaissait de toute façon très difficile chez Meyer Shank Racing, n'ayant obtenu aucun top 10 en 8 courses.

Pagenaud va se consacrer entièrement à son rétablissement : "Je travaille avec une excellente équipe de docteurs et je progresse. Les docteurs me conseillent de prendre plus de temps pour me permettre de récupérer à 100%. Suite à l'accident, je garde des symptômes post-commotion sur lesquels je travaille, mais ce type de récupération est variable selon les individus. Je voudrais faire ce que j'aime et piloter ma voiture, mais l'accident a été très violent et m'oblige à me concentrer prioritairement sur ma santé et ma récupération." En attendant, c'est le suédois Felix Rosenqvist qui occupera son bacquet en 2024.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Les deux "frenchies" du plateau Indycar ne sont pas sûrs d'en être en 2024. Romain Grosjean, après une longue série de courses ratées, perd son volant chez Andretti, tandis que Simon Pagenaud, toujours pas totalement rétabli depuis son crash à Mid-Ohio, cède son volant à Felix Rosenqvist. Espérons qu'ils pourront tous les deux rebondir.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.