par Joest Jonathan Ouaknine

La Formule Ford va disparaitre

Ce matin Ford et la MSA (fédération britannique) ont passé un accord pour 2015. La Formule Ford va s'aligner sur la réglementation F4. C'est donc la fin de près de 50 ans d'histoire.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

La Formule Ford est apparue en 1968. C'était une énième tentative de formule monoplace à petit prix. D'emblée, ce fut un succès. Emerson Fittipaldi fut l'un des premiers pilotes de FF à accéder à la F1. Plusieurs championnats apparaissent sur le sol britannique. En 1972, Ford crée une finale, le Formula Ford Festival. La particularité des FF était l'absence d'ailerons, pour que le pilotage pur prime sur le réglage. Dans les années 80, la Formule Ford arrive sur le continent. C'est le jackpot pour des constructeurs comme Swift, Reynard ou Mygale. C'est avec un FF qu'Ayrton Senna fait ses débuts en automobile. Michael Schumacher débute également via la FF (mais pour quelques courses.) Le Formula Ford Festival devint une concentration européenne, voir mondiale, avec une centaine de participant. Pour des pilotes comme Jan Magnussen, Eddie Irvine, Mark Webber ou Jenson Button, gagner le Festival a été un sacré coup de boost pour leur carrière. En 1996, il y eu même un mini-championnat d'Europe (remporté par David Terrien, cocorico !)

Les choses se compliquèrent dans les années 2000. Plusieurs championnats jetèrent l'éponge (dont le championnat de France.) La FF est menacée jusque dans son fief britannique avec la FR 2.0 et la Formula BMW. Elle n'était plus incontournable comme discipline d'apprentissage. L'une des forces du championnat, c'était la possibilité d'utiliser indéfiniment la même voiture. Or, pour des raisons commerciales, Ford décida coup sur coup de passer au Duratec, puis à l'Ecoboost. Les derniers championnats continentaux refusèrent ce changement, se condamnant à la marginalité. Aux Etats-Unis, c'est Honda qui offrit un propulseur bon marché. En 2013, Ford impose cette fois des ailerons. Le championnat a lieu avec une dizaine de pilotes, la compétition réservée aux Duratec fait long feu et le Festival préfère organiser une compétition de FF 1600 !

En 2014, l'organisateur offre enfin un peu de stabilité et le plateau remonte à une douzaine de compétiteurs. Pour autant, il est clair que la FF est sur une voie sans issue.

D'où le choix de se fondre dans la F4. Des discussions ont eu lieu à l'hiver 2013-2014. MSA, Ford et la FIA viennent de s'associer. La FF rejoint ainsi les championnats australien (Mygale à moteur Ford), italien (Tatuus à moteur Abarth) et chinois (Mygale à moteur Geely.) Le championnat britannique utilisera des moteurs Ford 1,6l Ecoboost (et des châssis Mygale ?) Prix d'un châssis motorisé : 38 000€. C'est la fin de la FF professionnelle. Il restera néanmoins les championnats amateurs, très populaire outre-manche.

Crédits photos : Ford

Pour résumer

Ce matin Ford et la MSA (fédération britannique) ont passé un accord pour 2015. La Formule Ford va s'aligner sur la réglementation F4. C'est donc la fin de près de 50 ans d'histoire.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.