FE Hyderabad 2023 : Vergne retrouve la victoire !
par Thibaut Emme

FE Hyderabad 2023 : Vergne retrouve la victoire !

La Formule E est en Inde pour le ePrix de Hyderabad. La piste est rapide, mais installé au milieu des arbres, elle est très sale, avec des feuilles et de la poussière.

Jean Eric Vergne a su faire jouer son expérience pour remporter un ePrix très animé.

Zapping Le Blogauto Essai de la Volkswagen ID3 (2023)

Qualifications

Dans les qualifications, les 2x4 pilotes qui sortent des groupes sont Buemi, Fenstraz, Evans, Günther, Vergne, Bird, Mortara, Rast. En finale, on retrouve Evans et Vergne. Mitch Evans sur sa Jaguar signe la pole face au pilote DS Penske.

Alors qu'il animait le début de saison, Jake Hugues sur McLaren est à la rue, à l'inverse de Rast, son coéquipier. Dans les perdants des qualifications, il y a Wehrlein, Vandoorne (coéquipier de Vergne), Di Grassi, Da Costa, etc.

Départ

C'est parti pour 32 tours du circuit. Il y a pas mal de vent et la piste est assez sale. Evans conserve sa première position en se mettant très vite devant Vergne, du bon côté de la piste. Fenestraz attaque Buemi qui résiste quand même. Derrière c'est très compliqué avec la poussière. Beau freinage de Cassidy un peu en crabe, il passe Bird pour la 6 place. Pour Mortara cela va s'arrêter au deuxième tour. La Maserati a eu un contact et a perdu l'avant sur une erreur de freinage de Mortara. Difficile début de saison pour celui qui a longtemps été candidat au titre l'an dernier, et pour la nouvelle entrée, Maserati.

Evans déclenche son mode attaque après 7 tours. Au même moment Buemi attaque Vergne. Evans a reculé en 4e place, passé par Fenestraz. Avec la puissance supplémentaire du mode attaque, Evans passe le pilote Nissan. Mais pour Evans, il y a désormais un retard qui peut permettre de déclencher un mode attaque. Non. Pas pour les deux premiers.

Buemi le déclenche un tour plus tard. Vergne est en tête mais doit déclencher un mode attaque. Buemi a réussi à repartir devant Evans. On retrouve Buemi ? Vergne déclenche un tour plus tard et s'il laisse passer Buemi, il repart devant Evans. Depuis cette année, on peut répartir le nombre de minutes du mode attaque sur les deux déclenchements. Là, Buemi a pris 2 minutes, 1 seule pour Vergne. Le Français aura encore 3 minutes en deuxième partie de course. Bien joué de la part de Fenestraz qui prend son mode attaque sans perdre de place. Les premiers chiffres de consommation sont assez homogènes.

Abandon de Van der Linde.

Tour 11/32

Mais quelle erreur de Bird ! Bird percute Evans. Fenestraz est le malheureux de l'histoire puisque bloqué par les deux monoplces. Quelle énorme boulette de Bird qui a freiné sur la partie sale. Bird était déjà en danger chez Jaguar, il est sur un baquet éjectable. Vergne en profite pour déclencher son deuxième mode attaque. Il passe Buemi au 15e tour. Buemi réagit et prend son mode attaque. Vergne a une option sur la victoire mais a Cassidy juste derrière qui a encore un mode attaque.

Buemi a glissé à la 4e place derrière Dennis. Cassidy a pris son dernier mode attaque et doit repasser Dennis en piste. Il y a pas mal d'abandons en course hors accrochage. Van der Linde, Ticktum, Nato. S'ajoutent Evans, Bird, Mortara.

S'était tendu entre Dennis et Buemi. Le pilote Avalanche Andretti a freiné sur la partie sale et Buemi a refermé gentiment la porte. Pendant ce temps, Vergne a pris un écart de plus d'une seconde sur Cassidy. Grosse dérive de Sette Camara. Ah, niveau consommation, Cassidy a 2% de plus que tout le monde. Vergne va devoir économiser sa batterie. Nato est finalement reparti. Nissan a besoin de datas sans doute pour repartir après plusieurs tours au garage.

Tour 21/32

Ce ePrix est plein de rebondissements ! Hugues s'est sorti et a tapé le muret. Il a tenté de réaccélérer plus tôt pour résister à un pilote qui prenait un mode attaque. A la radio, il indique que quelque chose s'est bloqué derrière son volant ? Enfin bon, la McLaren est en position délicate sur la piste. Et voiture de sécurité ! Cela va faire un peu les affaires de Vergne même s'il reste encore pas mal de tours et qu'on aura sans doute un ajout de tours supplémentaires. La direction calcule l'économie faite derrière la voiture de sécurité et ajoute des tours.

On relance la course au 26e tour. Les deux Envision Racgin sont en embuscade. Mais encore un accrochage ! Rast n'a plus d'aileron avant. La deuxième McLaren est touchée. La grosse catastrophe pour McLaren ce weekend.

Dennis abandonne et rentre aux stands ! Décidément. Très belle défense de Vergne sur Cassidi mais que c'est dur. Vergne pilote à l'expérience en régénérant dans le sinueux où Cassidy ne peut pas attaquer, et donne tout dans la grande ligne droite. Rowland a un aileron à moitié décroché, mais cela ne change pas grand-chose en performances... Vergne fait regrouper tout le monde derrière lui. Il doit tirer la langue dans son casque. Ah mais Vergne a 3% de batterie en moins. Cela semble impossible, sauf si Envision s'est trompé dans la conso nécessaire.

On ajoutera 1 tour pour 33 tours supplémentaires. Rowland attaque Buemi à l'extérieur mais le Suisse résiste et tasse Rowland, Da Costa en a profité pour passer 4e. Cassidy commence à s'énerver un peu derrière Vergne. On est au 31e tour et pour le moment cela tient.

Deux derniers tours

Vergne continue à l'expérience, mais consomme pas mal de batterie. Est-ce que dans le dernier tour il va tout perdre ? En fait il n'y a que Casidy qui est vraiment au-dessus de tout le monde. On est dans le dernier tour. Il passe sous les 1% ! La régénération est si précieuse ! Victoire de Vergne et DS Penske. Le tout à l'expérience ! Il finit sur les 0% de batterie.

Cassidy est 2d devant Buemi. Beau duo pour Envision Racing. Da Costa et Wehrlein chez Porsche ont fait une énorme remontée et terminent 4 et 5e. On va entendre la marseillaise pour la 11e victoire de Vergne, la première depuis Rome il y a 2 saisons !

Classement du ePrix de Hyderabad

Au final, Buemi prend une pénalité d'un drive through pour avoir déployé trop de puissance. Mais, comme il ne peut servir sa pénalité, il prend 17 secondes et recule à la 15e place ! Tout le monde monte d'un cran.

Dans les surprises, Wehrlein qui n'était pas dans les 8 premiers sur la grille et termine 4e. Il conserve d'ailleurs la tête du championnat. Sette Camara prend une belle 5e place. Et que dire de Mortara qui est repassé par les stands pour remettre un aileron et termine 10e avec un petit point ?

POSDRIVERTEAM
1Jean-Éric VERGNEDS PENSKE
2Nick CASSIDYENVISION RACING
3António Félix DA COSTATAG HEUER PORSCHE FORMULA E TEAM
4Pascal WEHRLEINTAG HEUER PORSCHE FORMULA E TEAM
5Sérgio SETTE CÂMARANIO 333 RACING
6Oliver ROWLANDMAHINDRA RACING
7Norman NATONISSAN FORMULA E TEAM
8Stoffel VANDOORNEDS PENSKE
9André LOTTERERAVALANCHE ANDRETTI FORMULA E
10Edoardo MORTARAMASERATI MSG RACING

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Jean-Eric Vergne remporte le ePrix de Hyderabad en Inde. Une course très animée avec pas mal d'abandons techniques, d'accidents et même une voiture de sécurité.

Le Français l'emporte à l'expérience et offre la première victoire à DS Penske.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.