par Joest Jonathan Ouaknine

F2 2017 à Monaco : Leclerc maudit

Ca devait être une consécration. Le leader du championnat de F2, impérial à domicile. Mais Charles Leclerc (Prema) a bu la tasse dans le port (NDLA : façon de parler, il n'a pas plongé comme Alberto Ascari...) Trop de pression ?

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Ca devait être une consécration. Le leader du championnat de F2, impérial à domicile. Mais Charles Leclerc (Prema) a bu la tasse dans le port (NDLA : façon de parler, il n'a pas plongé comme Alberto Ascari...) Trop de pression ?

Les essais

La rotation continue chez Campos. Robert Visoiu remplace Roberto Mehri. Largement leader du championnat, Charles Leclerc (Prema) a envie de confirmer à domicile. Il décroche effectivement la pole de Monaco.

Course 1

Les épreuves débutent vendredi. Leclerc contient Alex Albon (ART Grand Prix.) Derrière, 4e sur la grille, Oliver Rowland (DAMS) part moins bien que Nobuharu Matsushita (ART Grand Prix.) Il parvient néanmoins à conserver le 4e rang. Puis il passe Artem Markelov (Russian Time), montant ainsi virtuellement sur le podium. Un peu plus loin, Nicholas Latifi (DAMS) tombe en panne dans le tunnel. Le safety-car intervient et Albon en profite pour ravitailler.

A la reprise, Leclerc plonge dans l'allée des stands. Au même instant, Louis Delétraz (Racing Engineering) et Visoiu s'accrochent, le safety-car ressort. Matsushita et Markelov en profitent pour changer de pneus et ils ressortent devant l'ex-leader Monégasque.

Rowland, qui a effectué son arrêt, déroule au drapeau vert. Markelov tente pourtant de l'intimider. Leclerc, lui, retourne aux stands pour renoncer.

Déjà vainqueur à Monaco en FR 3.5 (en 2014 et en 2015 !), Rowland s'y impose en F2. Markelov est 2e et Matsushita, 3e.

Course 2

Le samedi, Johnny Cecotto (Rapax) est en pole devant son équipier, Nyck de Vries. Au feu vert, Gustav Malja (Racing Engineering), 3e sur la grille, empêche Luca Ghiotto (Russian Time) de passer. A Sainte Dévote, de Vries fait l'extérieur au leader et il passe devant. Malja tente de l'imiter, mais Cecotto ferme la porte. De Vries touche le rail, mais il poursuit. De toute façon, Cecotto, qui retient Mallja, est son ange-gardien.

Premier succès en F2 pour de Vries, devant Cecotto et Malja.

Après sa pole du samedi, Leclerc ne pouvait imaginer qu'il allait abandonner deux fois ! Heureusement, il possède un bon matelas et il reste en tête, à 77 points. Rowland s'affirme en rival, à 74 points. Markelov est le nouveau 3e, à 60 points.

Pas de points à Monaco pour Norman Nato (Arden.) Le Français est 11e, avec 18 points.

Source :

FIA Formula Two

Pour résumer

Ca devait être une consécration. Le leader du championnat de F2, impérial à domicile. Mais Charles Leclerc (Prema) a bu la tasse dans le port (NDLA : façon de parler, il n'a pas plongé comme Alberto Ascari...) Trop de pression ?

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.