par Joest Jonathan Ouaknine

BTCC 2015 : Menu en pigiste de luxe

Fin 2014, Warren Scott licencie Alain Menu. Un an plus tard, ce même Scott rembauche Menu, car un de ses pilotes ne pourra participer à la finale du BTCC. Le pilote en question ? Scott !

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Fin 2014, Warren Scott licencie Alain Menu. Un an plus tard, ce même Scott rembauche Menu, car un de ses pilotes ne pourra participer à la finale du BTCC. Le pilote en question ? Scott !

Depuis quelques années, Menu va de galère en galère. A l'été 2012, Chevrolet annonce son retrait du WTCC. Le Suisse n'a pas de "plan B" et il se retrouve à pied. Son projet de Supercup s'arrête après une unique manche, faute de budget.

Il frappe à la porte du BTCC. Warren Scott vient de racheter le team HARD (qu'il renomme BMR) et il compte recruter des pilotes de renom. Le CV de Menu tombe bien.

Hélas, le Suisse effectue une saison très moyenne. Pas facile de redécouvrir la discipline, a fortiori avec une équipe jeune. Les deux podiums en fin de saison sont insuffisants pour relever la moyenne. En prime, Jason Plato et Colin Turkington proposent leurs services à Scott. Le Suisse se retrouve de nouveau sans baquet fixe.

Plato et Turk' font des merveilles. Grâce à eux, BMR pourrait décrocher un premier titre à Brands Hatch. Scott, également quatrième pilote du team, effectue une violente sortie de route à Silverstone. Pour B'Hatch, il sera donc "seulement" team-manager. En guise de remplaçant, il rappelle Menu. Il connait l'équipe, la voiture et surtout, il est disponible de suite. A 51 ans, l'ancien champion de BTCC et de WTCC n'a pas officiellement annoncé sa retraite. Le reverra-t-on là en 2016 ?

Notons que la muflerie de Scott n'est pas inédite en BTCC. Il y a quelques semaines, West Surrey Racing rappelait Nick Foster pour remplacer Andy Priaulx, alors que l'équipe l'avait licencié fin 2014...

Crédit photos : BTCC

Pour résumer

Fin 2014, Warren Scott licencie Alain Menu. Un an plus tard, ce même Scott rembauche Menu, car un de ses pilotes ne pourra participer à la finale du BTCC. Le pilote en question ? Scott !

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.