par Elisabeth Studer

Vers une pénurie de lithium due à la canicule en Chine ?

La Chine remet un peu d’ambiance. Après le Covid, la guerre en Ukraine, les difficultés d’approvisionnement en semi-conducteurs, voici venir le temps de la pénurie de lithium.
La vague de chaleur qui frappe actuellement l’Empire du Milieu fait craindre en effet que cette matière première quasi indispensable à l’heure actuelle pour produire des batteries pour VE ne manque à l’appel.
La sécheresse qui sévit en Chine impose en effet des restrictions sur la consommation d’électricité, énergie nécessaire pour produire du lithium.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

L’électricité rationnée dans une région cruciale pour la production de lithium

Une importante vague de chaleur submerge actuellement sur la Chine, asséchant les cours d'eau. Dans la province du Sichuan région cruciale pour la production chinoise de lithium, la température dépasse régulièrement les 40 degrés.

Les 84 millions d'habitants de la province tentent à leur façon de lutter contre la chaleur en faisant un usage appuyé des climatiseurs. Or, la production de l'électricité de la région dépend en grande partie des barrages hydrauliques. Pour tenter de préserver les ressources en eau, les autorités locales ont annoncé un rationnement de l'électricité. Sites industriels et entreprises sont contraintes de cesser totalement leurs activités pendant 6 jours. Une des entreprises productrices de lithium a également indiqué que sa production était suspendue depuis le lundi 15 août et qu’auparavant, elle était tenue t d'échelonner sa consommation d'électricité.

Foxconn impacté

Des restrictions qui représentent un coup dur pour le secteur industriel de la région du Sichuan, et tout particulièrement celui du lithium, élément essentiel du processus de production des batteries présentes dans les smartphones et véhicules électriques.

Foxconn, le principal sous-traitant d' Apple s’avère être une des toutes premières entreprises touchées.  Le géant américain pourrait aller lorgner sur les stocks destinés au secteur automobile ...

Production du lithium en baisse, prix en hausse

Effet domino : la production de lithium devrait être réduite d'au moins 1 200 tonnes. Une chute de l’offre qui fait mathématiquement monter son cours.

En effet, les sites industriels de certaines des plus grandes entreprises mondiales et les producteurs d’environ la moitié du lithium chinois ont soit suspendu la production, soit réduit leurs taux d'exploitation en réponse à la crise de l'électricité.

De quoi renchérir les prix des batteries et donc des véhicules électriques.

Pour mémoire, en 2021, la production mondiale de lithium, hors production des États-Unis, s'élevait à environ 100 millions de tonnes.

Vers une hausse de 10 % du cours du lithium ?

Selon certains spécialistes financiers, une compression de l'offre de lithium en provenance de Chine devrait voir le jour en aval, ce qui devrait faire grimper les prix du lithium traité ailleurs dans le monde. Faisant également grimper les prix du lithium brut, le Sichuan est une plaque tournante de l'extraction du lithium en Chine.

Si d'ici octobre, le temps va s'inverser dans l'hémisphère nord, ce genre de pannes devraient ré-apparaître également en août et par intermittence en septembre.

D'autres provinces chinoises parlent également de réduire potentiellement l'alimentation électrique de certains sites industriels au cours des deux prochains mois.

Or, le lithium va manquer en Chine, alors que toutes les données indiquent que la demande de véhicules électriques progresse de manière plus importante qu’attendue. Avec une forte demande inattendue et une pénurie d'approvisionnement à court terme, les analystes estiment que les prix pourraient augmenter de 10% supplémentaires au cours des prochaines semaines.

Notre avis, par leblogauto.com

Une situation qui rappelle tout de même « en passant » que les matières premières nécessaires aux véhicules dits écologiques nécessitent beaucoup d’énergie pour leur production …

Pour résumer

La vague de chaleur qui frappe actuellement la Chine fait craindre que le lithium, matière première quasi indispensable à l’heure actuelle pour produire des batteries, VE ne manque à l’appel.
La sécheresse qui sévit dans l’Empire du Milieu impose en effet des restrictions sur la consommation d’électricité, énergie nécessaire pour produire du lithium.
Une baisse de l'offre qui pourrait entraîner une hausse des cours.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.