par Elisabeth Studer

Royaume-Uni : véhicules neufs vendus au niveau de 1998

Les ventes de véhicules neufs ont chuté de 29,5% au Royaume-Uni entre juillet 2020 et juillet 2021, atteignant même leur plus bas niveau depuis 1998. Raisons principales d’une telle dégringolade : la "pingdémie" de personnes s'auto-isolant et des pénuries d'approvisionnement indique la Society of Motor Manufacturers and Traders (SMMT).

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Pénurie de semi-conducteurs et pingdémie pèsent sur l’offre et la demande au Royaume-Uni

Un total de 123 296 véhicules ont été immatriculés en juillet au Royaume-Uni, selon la Society of Motor Manufacturers and Traders (SMMT). Laquelle a réduit légèrement ses prévisions annuelles à environ 1,82 million de voitures.

Alors que la demande avait pu être stimulée en juillet 2020, premier mois complet d'ouverture des concessionnaires britanniques après les mesures de confinement, juillet 2021 aura été marqué par une pénurie de semi-conducteurs et l’obligation faite aux personnes atteintes du Covid-19 ou cas contacts à demeurer isolées.

Alors que le nombre de cas progressaient le mois dernier, des centaines de milliers de personnes ont été « signalées » par l'application de recherche des contacts du National Health Service (NHS) afin qu’elles s’isolent pendant 10 jours. Le logiciel a été désormais modifié pour réduire le nombre de personnes contactées.

La pénurie de semi-conducteurs devrait encore perturber le marché jusqu’au moins fin 2021

"Les prochaines semaines verront des changements dans les politiques d'auto-isolement qui, espérons-le, aideront les entreprises de l'industrie à faire face aux absences du personnel, mais la pénurie de semi-conducteurs restera probablement un problème jusqu'au moins le reste de l'année", a indiqué le directeur général de SMMT.

Sources : SMMT, Reuters

Pour résumer

Les ventes de véhicules neufs ont chuté de 29,5% au Royaume-Uni entre juillet 2020 et juillet 2021, atteignant même leur plus bas niveau depuis 1998. Raisons principales d’une telle dégringolade : la "pingdémie" de personnes s'auto-isolant et des pénuries d'approvisionnement indique la Society of Motor Manufacturers and Traders (SMMT).

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.