Révolution ? Véhicules connectés chinois bientôt bloqués aux US ?
par Elisabeth Studer

Révolution ? Véhicules connectés chinois bientôt bloqués aux US ?

Vers une véritable révolution économique, aux incidences politiques majeures ? L'administration Biden a déclaré jeudi qu'elle prévoyait d'enquêter sur les risques pour la sécurité nationale US posés par les véhicules connectés à Internet en provenance de Chine. Un enjeu énorme : l'enquête pourrait aboutir à une interdiction des véhicules chinois aux États-Unis. Rien que cela ...

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Sécurité nationale et non concurrence …. selon l’Administration Biden

Les responsables de l'administration ont toutefois souligné qu'une interdiction potentielle des véhicules connectés - ou CV pour Connected Vehicles - découlant de l'enquête n'est pas garantie et serait une réponse à des préoccupations de sécurité nationale, pas à une concurrence économique.

Vous êtes priés de le croire, il ne s’agit aucunement d’une mesure protectionniste !

Joe Biden néanmoins préoccupé par la protection de l'industrie automobile américaine

Cependant, dans une déclaration accompagnant l'annonce, le président Joe Biden a soulevé à plusieurs reprises des préoccupations concernant la protection de l'industrie automobile américaine. "La Chine est déterminée à dominer l'avenir du marché automobile, y compris en utilisant des pratiques déloyales. Les politiques de la Chine pourraient inonder notre marché avec ses véhicules, posant des risques pour notre sécurité nationale. Je ne permettrai pas que cela se produise sous mon regard", a-t-il déclaré.

Concurrence de la Chine …. et de Trump …

L'annonce affiche au grand jour la préoccupation croissante de l'équipe de Biden concernant les constructeurs automobiles chinois, lesquels tentent de se faire une place au soleil sur le marché américain. Le tout dans un contexte électoral tendu, Joe Biden étant lui-même en concurrence électorale avec le favori républicain Donald Trump, qui a promis d'imposer des tarifs plus élevés sur les véhicules étrangers s'il était élu.

Notre avis, par leblogauto.com

Quand la Chine et le secteur automobile chinois deviennent un enjeu électoral. Il est vrai que la concurrence chinois pourrait grandement pénaliser le secteur automobile US …. et donc l’emploi de l’industrie américaine. Dont moult salariés sont particulièrement sensibles au chant des sirènes de Trump …

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

L'administration Biden a déclaré jeudi qu'elle prévoyait d'enquêter sur les risques pour la sécurité nationale US posés par les véhicules connectés à Internet en provenance de Chine. L'enquête pourrait aboutir à une interdiction des véhicules chinois aux États-Unis.
L'annonce affiche au grand jour la préoccupation croissante de l'équipe de Biden concernant les constructeurs automobiles chinois, lesquels tentent de se faire une place au soleil sur le marché américain. Le tout dans un contexte électoral tendu, Joe Biden étant lui-même en concurrence électorale avec le favori républicain Donald Trump, qui a promis d'imposer des tarifs plus élevés sur les véhicules étrangers s'il était élu.
Quand la Chine et le secteur automobile chinois deviennent un enjeu électoral. Il est vrai que la concurrence chinois pourrait grandement pénaliser le secteur automobile US …. et donc l’emploi de l’industrie américaine. Dont moult salariés sont particulièrement sensibles au chant des sirènes de Trump …

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.