Plus de 19 000 VE immatriculés en avril en France
par Thibaut Emme
Le roi Dacia Spring couronné

Plus de 19 000 VE immatriculés en avril en France

Le mois d'avril 2023 a vu le nombre d'immatriculations de véhicules électriques continuer de surperformer avec une hausse de 41,2% par rapport au mois d'avril 2022. Le Dacia Spring reprend sa couronne.

Zapping Le Blogauto Essai de la Honda CRV, PHev 2024

Même avec un "petit" mois pour Tesla et son Model Y, le marché du véhicule électrique en France continue de croître. Selon les chiffres AAA Data/PFA compilés par l'Avere, il s'est immatriculé 17 113 véhicules électriques à batterie (VE/VEB). Cela représente une hausse de 34,8% par rapport au même mois d'avril il y a un an (le mois comptait un jour ouvré de plus NDLA).

Le VE représentent 12,9% de part de marché dans le nombre total d'immatriculations de véhicules neufs sur le mois. Le marché global se reprend et cette PdM va baisser et retrouver un niveau plus conforme. Si on regarde les véhicules utilitaires légers, on a une très forte hausse. +124,8%, mais sur un volume absolu plus faible de 2 194 immatriculations seulement.

Dans le détail, le Dacia Spring est largement en tête avec 2 432 unités. C'est 870 immatriculations de plus que la Peugeot e-208 qui en comptabilise 1 563. Autre membre de la famille Stellantis, la Fiat 500e se vend toujours aussi bien avec 1 365 mises à la route en avril. C'est quelques unités de plus que le Tesla Model Y et 150 de plus que la Renault Megane E-Tech.

Hors du TOP5 mensuel, on passe sous la barre symbolique des 1000 immatriculations. La MG 4 est à 782 immatriculations. Ce n'est pas si mal pour une marque qui n'est plus trop connu. Mais, la MG 4 a été pas mal essayée et les essais sont plutôt flatteurs. Surtout avec sa couleur orange elle marque les esprits, et son rapport prix/prestations est assez imbattable. Résultat, elle devance le e-2008, le Kona, la Zoe ou même la MINI.

4 mois sur les chapeaux de roue

Depuis le début de l'année, le Model Y et le Dacia Spring se dispute la tête des immatriculations. Ils se tiennent en un mouchoir de poche. Stellantis n'est pas mal placé avec la 208 ou la 500. Le groupe Renault ajoute la Megane E-Tech et la Zoe qui termine sa carrière. Vivement la relève Renault 5. Ce n'est pas un souci technique ni d'autonomie mais bel et bien de volonté de la Direction Renault de privilégier d'autres modèles à plus forte marge financière à priori.

En quatre mois, les immatriculations de VE particuliers et VULE s'établissent à 90 230 unités, soit une hausse de près de 50% par rapport aux quatre premiers mois de 2022.

A noter que la e-208 représente 8 247 immatriculations sur les 31 019 au total pour la 208. Sans sa version électrique, la 208 c'est donc 22 772 unités à comparer avec la Clio et ses 26 821 immatriculations sans version électrique. C'est dans les niveaux de la Sandero. Toujours pour comparaison, la MG 4 se vend autant que la BMW Serie 1.

D'ailleurs, où sont les constructeurs allemands dans ce panel ? Le VW ID.3 cumule 1 536 immatriculations sur 2023. Les autres modèles sont au-delà du top 100 qui est clos par le Lynk-Co 01 avec 1 041 immatriculations.

 

 Modèlejan-avr 2023
1Tesla Model Y10 697
2Dacia Spring10 696
3Peugeot e-2088 247
4Fiat 5006 903
5Renault Megane E-Tech5 644
6MG MG43 469
7Tesla Model 33 547
8Renault Zoe2 931

 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Le top 5 du marché électrique en France continue de très bien se vendre. Ils tirent les chiffres vers le haut avec 40% d'immatriculations en plus par rapport à il y a un an. Mais hors du TOP10, c'est Waterloo morne plaine avec de gros noms absents.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.