Pétrole/ Russie : 500 000 barils / jour en moins jusqu'à fin mars 2024
par Elisabeth Studer

Pétrole/ Russie : 500 000 barils / jour en moins jusqu'à fin mars 2024

La Russie joue une énième fois sur sa production de pétrole pour faire monter les cours … et titiller les nerfs des Occidentaux, soucieux de pouvoir disposer des ressources énergétiques dont ils ont besoin.
A l'issue d'une rencontre des pays de l'Opep+, le vice-Premier ministre russe en charge de l'Energie Alexandre Novak, a annoncé jeudi que Moscou allait renforcer sa réduction de production de pétrole à 500 000 barils par jour jusqu'à fin mars 2024.
Reste à savoir quel sera l’impact, d’une telle décision sur les prix à la pompe dans nos contrées.

Zapping Le Blogauto Renault Rafale: nos premières impressions

Réduction volontaire de l’offre à 500.000 barils par jour

"La Russie renforcera la réduction volontaire de l'offre de pétrole de 300.000 barils par jour de 200.000 barils par jour supplémentaires pour atteindre 500.000 barils par jour, et prolongera cette réduction volontaire de l'offre jusqu'à la fin du premier trimestre 2024 en coordination avec certains pays de l'Opep+", a indiqué Alexandre Novak.

"Cette réduction sera calculée sur la base des niveaux moyens d'exportation de mai et juin 2023 et s'élèvera à 300.000 barils par jour de pétrole brut et 200.000 barils par jour de produits raffinés", a-t-il été précisé.

Stabiliser et équilibrer les marchés pétroliers, vraiment ?

A en croire Moscou, ces tailles sombres dans les volumes de production, sont destinées à "maintenir la stabilité et l'équilibre des marchés pétroliers". Les mesures  pourront être levées à l'avenir "à un rythme dépendant des conditions du marché" est-il encore affirmé.

A noter que cette décision fait suite à l’annonce faite par l’Arabie saoudite de l'extension de sa propre réduction de production de pétrole d'un million de barils par jour. Rappelons que la monarchie constitue un puissant partenaire de la Russie au sein de l'Opep+, version élargie de l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole.

Si la Russie met en avant sa volonté d’équilibrer les marchés, personne n’est dupe … il s’agit avant toute chose de réduire l'offre de pétrole sur les marchés afin de faire monter les prix, la fameuse règle de l’offre et de la demande jouant alors en plein.

Moscou tente par ce biais d’augmenter ses recettes issues de la manne pétrolière, tout en jouant sur les volumes, voire même les stocks. Créant en effet la rareté en stockant sa production, ce qui a pour effet direct d’augmenter la valeur de cette dernière …

Une telle stratégie est destinée à accroître les revenus budgétaires de la Russie, en vue de financer la guerre menée contre l’Ukraine et de contrebalancer les effets des sanctions occidentales prises à l’encontre de son économie pour la dissuader de poursuivre l’offensive.

Sources : AFP

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

La Russie joue une énième fois sur sa production de pétrole pour faire monter les cours.
A l'issue d'une rencontre des pays de l'Opep+, le vice-Premier ministre russe en charge de l'Energie Alexandre Novak, a annoncé jeudi que Moscou allait renforcer sa réduction de production de pétrole à 500 000 barils par jour jusqu'à fin mars 2024.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.