par Elisabeth Studer

Nio parvient à contenir les dépenses financières du premier trimestre

Le constructeur chinois de voitures électriques Nio a présenté ses chiffres d'affaires pour le premier trimestre 2022. Si la société a pu certes augmenter ses livraisons et par conséquent ses ventes, elle n’en demeure pas moins dans le rouge.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Nio améliore nettement ses ventes

Nio a livré 25 768 voitures électriques au cours des trois premiers mois de l'année, soit 28,5 % de plus qu'au même trimestre l'an dernier et 2,9 % de plus qu'au quatrième trimestre 2021. Le best-seller est l'ES6 avec 13 620 unités, suivi de 7 644 EC6 : ensemble, le SUV électrique et le coupé SUV électrique représentent 82,5 % des ventes. Concernant le plus grand SUV électrique ES8, 4 341 véhicules ont été vendus, tandis que la berline phare ET7 n’aura été livrée que 163 fois durant la période. Mais ces chiffres ne sont guère surprenants puisque les livraisons n'ont véritablement débuté que fin mars, quelques jours seulement avant la fin du trimestre. Une meilleure image de la production et de la demande se dégagera donc au deuxième trimestre.

Un chiffre d’affaires en très légère hausse par rapport au 4eme trimestre 2021

Le chiffre d'affaires global de Nio était d'environ 9,9 milliards de yuan (un peu moins de 1,4 milliard d'euros) au premier trimestre 2022, en hausse de 24,2% sur un an, mais seulement de 0,1% par rapport au quatrième trimestre 2021.

Des dépenses  de recherche et développement  importantes 

La perte nette de Nio au cours des trois premiers mois de l'année a totalisé près de 1,8 milliard de yuans (environ 260 millions d'euros), en hausse de 295% par rapport au premier trimestre 2021 et en baisse de 16,8% par rapport au quatrième trimestre 2021.

Les dépenses de recherche et développement ont en effet bondi de 156,6% en glissement annuel pour atteindre 1,8 milliard de yuans. La société a attribué cette augmentation à des coûts de personnel plus élevés ainsi qu'à des coûts de conception et de développement supplémentaires pour de nouveaux produits et technologies. Ces dépenses sont restées relativement stables, trimestre sur trimestre.  

Les frais de vente, généraux et administratifs ont également augmenté, en hausse de 68,3% en glissement annuel pour atteindre 2 milliards de yuans.  

La société s'attend à enregistrer entre 23 000 et 25 000 livraisons de véhicules pour le deuxième trimestre. Il s'attend également à ce que les revenus du deuxième trimestre se situent entre 9,3 milliards et 10,1 milliards de yuans, ce qui représente une augmentation en glissement annuel d'environ 10,6% à 19,4%.

Le conseil d’administration optimiste

Le conseil d'administration est néanmoins optimiste quant à la tendance générale. "Malgré les volatilités de la chaîne d'approvisionnement et les défis de la livraison des véhicules résultant de la récente résurgence du COVID-19, nous avons été témoins d'une demande robuste pour nos produits et avons atteint un afflux de commandes record en mai 2022", a déclaré William Bin Li, fondateur et DG de Nio, ajoutant que les premiers véhicules de tests de l'ET5 étaient sortis de la chaîne de production du nouveau NeoPark à Hefei . La plus petite berline devrait être livrée à partir de septembre.

« Pour nous remettre rapidement de l'impact du COVID-19 et répondre à la demande croissante du marché, nous avons travaillé en étroite collaboration avec des partenaires de la chaîne d'approvisionnement pour augmenter la capacité de production et accélérer la livraison des véhicules depuis début juin », a déclaré le directeur financier Steven Wei Feng. "Tout en réalisant des investissements décisifs dans de nouveaux produits, technologies et activités, nous nous efforçons d'optimiser en permanence notre structure de coûts, d'améliorer l'efficacité opérationnelle et de créer de la valeur à long terme pour nos actionnaires."

Notre avis, par leblogauto.com

La forte prise de commandes en mai évoquée par William Li se reflétera probablement dans les statistiques de ventes cette année. Reste qu’il n'y a aucun signe laissant entrevoir une telle tendance pour le moment. En mai, Nio a également pris du retard sur d'autres constructeurs automobiles tels que Xpeng, Neta ou Leapmotor.

 

Sources : Nio

 

Pour résumer

Le constructeur chinois de voitures électriques Nio a présenté ses chiffres d'affaires pour le premier trimestre 2022. Si la société a pu certes augmenter ses livraisons et par conséquent ses ventes, elle n’en demeure pas moins dans le rouge.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.