par Elisabeth Studer

La transition de l’automobile du palladium au platine accélérée par la Russie

Les constructeurs automobiles accélèrent leurs efforts pour utiliser moins de palladium et plus de platine. Une stratégie qui résulte des inquiétudes suscitées par le devenir de leur approvisionnement en palladium en provenance de Russie, a déclaré lundi le World Platinum Investment Council (WPIC). Lequel prévoit parallèlement un important excédent sur le marché du platine cette année.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Vers une  hausse de la demande en palladium …. et de son cours 

Par souci  d’économie, les constructeurs automobiles se tournaient déjà préalablement vers le platine, qui est moins cher que le palladium.  

Mais désormais, suite à la guerre menée par la Russie en Ukraine, une transition plus rapide  d’un métal vers l’autre augmenterait la demande de platine et pourrait faire monter les prix tout en ayant l'effet inverse sur le palladium.   

Pour mémoire, la  Russie représente à l’heure actuelle environ 25 à 30 % de l'approvisionnement mondial en palladium et environ 8 à 10 % de  celui du  platine.  

Boycotts et restrictions  prévisibles 

Si rien n'indique pour le moment  que les exportations russes aient été réduites par des sanctions prises à l’encontre de la Russie depuis l’invasion de l’Ukraine,  alors  que la guerre semble se prolonger, davantage d'entreprises pourraient boycotter le métal russe et les gouvernements pourraient imposer des restrictions.  

L’effort de substitution en très nette  hausse  

"L'effort de substitution a énormément augmenté", selon le  responsable de la recherche au WPIC. "Le montant des économies qu'un constructeur   peut réaliser est énorme » fait-il remarquer.   Ajoutant  que le choix des groupes automobiles est également lié aux  préoccupations concernant la disponibilité du palladium. 

À environ 950 dollars l'once, le platine coûte environ la moitié du prix du palladium. Les constructeurs automobiles utilisent environ 2,5 à 3 millions d'onces de platine chaque année et environ 8,5 millions d'onces de palladium.  

Dans son dernier rapport trimestriel, le WPIC a déclaré que le marché du platine d'environ 8 millions d'onces par an serait excédentaire de 627 000 onces cette année après un excédent de 1,13 million d'onces en 2021.  En mars, il prévoyait un excédent pour 2022 de 652 000 onces.  

Au cours du trimestre janvier-mars, la demande de platine a chuté de 26% en glissement annuel et l'offre de 13%, laissant le marché excédentaire de 167 000 onces, a déclaré le WPIC.

Pour l’ensemble de l’année 2022, il prévoit  une baisse de  l'offre   de 5% par rapport à 2021 et  une hausse de la demande   de 2%, la demande de l'industrie automobile étant prévue en hausse de 16% en raison d'une augmentation de la production de SUV, de charges plus élevées.

Le marché du platine d'environ 8 millions d'onces par an devrait connaître une deuxième année d'offre excédentaire en 2022, selon le World Platinum Investment Council.

 Source : World Platinum Investment Council

Pour résumer

Les constructeurs automobiles accélèrent leurs efforts pour utiliser moins de palladium et plus de platine, a déclaré lundi le World Platinum Investment Council (WPIC). Une stratégie issue des inquiétudes suscitées par le devenir de leurs approvisionnements en palladium en provenance de Russie. Le Conseil prévoit parallèlement un important excédent sur le marché du platine cette année.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.