Janvier 2024 : l'électrique continue sa croissance en France
par Thibaut Emme

Janvier 2024 : l'électrique continue sa croissance en France

Le mois de janvier est toujours un peu particulier sur le marché automobile puisqu'il suit un mois de décembre toujours euphorique. Sur janvier on ne passe pas des immatriculations tactiques et on a donc une baisse d'un mois sur l'autre de 44%. Pour autant, par rapport à janvier 2023, le marché réalise un joli +28,7% selon les chiffres AAA Data compilés par l'Avere.

Zapping Le Blogauto Essai Mercedes Classe E400E 4MATIC

Sur janvier 2024, on comptabilise un total de 20 017 véhicules électriques particuliers immatriculés. Cela représente près de 37% de hausse. Ces chiffres ne tiennent pas compte du nouveau bonus 2024, ni de la fin provisoire du leasing social puisque l'on parle en immatriculation et non en commandes ni ventes. Sur ces 20 000 VE de janvier, l'Avere note plus de 58% de particuliers sur les certificats d'immatriculation. Pour rappel, un certificat avec une personne morale peut très bien, in fine, être pour un particulier qui prend le véhicule en leasing/location.

Du côté des utilitaires électriques, le marché reste toujours très très faible. 1 456 unités immatriculées soit même une baisse de 29% par rapport à janvier 2023. Avec 20 017 VE particuliers sur janvier, la part de marché de l'électrique reste tout de même forte avec 16,37%.

La Renault Zoe se retire dans l'indifférence générale

La Peugeot e-208 a tiré son épingle du jeu et ressort première sur janvier. 2 178 immatriculations contre 1 937 pour le Dacia Spring et 1 623 pour la Tesla Model 3. Le roi de 2023, le Tesla Model Y, fait une pause dans les livraisons avec 1 477 unités juste devant la Fiat 500e (1393). La Renault Megane E-Tech est 6e, mais loin derrière avec 1 063 immatriculations.

Comme un symbole, la Renault Zoe, ancienne impératrice du marché électrique français, se retire sans un bruit. 274 immatriculations en janvier et à peine le 90e modèle vendu en France sur ce premier mois de l'année. La production ayant pratiquement cessé (officiellement car visiblement les commandes sont "sur stock"), ce n'est pas surprenant. Vivement la Renault 5 pour la marque au losange.

L'année 2024 devrait être une année à nouveautés électriques. Renault 5, Renault Scenic E-Tech, nouveau Peugeot e-3008, e-5008, On attend toujours les livraisons de la Peugeot e-308 SW (le break électrique). D'autres nouveautés comme la Citroën ë-C3 pourrait dynamiser les ventes et compenser la baisse du bonus à 4 000 €. La guerre des prix est à la fois favorable pour les ventes, mais aussi délétères, car certains préfèrent attendre la prochaine baisse de prix.

Top 10 des immatriculations de VP électriques janvier 2024

  1. PEUGEOT 208 - 2 178
  2. DACIA SPRING - 1 937
  3. TESLA MODEL 3 - 1 623
  4. TESLA MODEL Y - 1 477
  5. FIAT 500 - 1 393
  6. RENAULT MEGANE-E - 1 063
  7. M.G. MG4 - 924
  8. RENAULT TWINGO - 620
  9. KIA NIRO - 511
  10. B.M.W. IX1 - 467

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Le mois de janvier 2024 voit un net recul des immatriculations électriques par rapport à décembre 2023. En revanche, par rapport à janvier 2023, cela reste en forte croissance avec près de 37% de hausse.

La Peugeot e-208 est la grande gagnante, ainsi que le Dacia Spring qui profite des derniers instants du bonus électrique pour lui. Les guerres de prix favorisent aussi les ventes.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.