Honda va doubler ses investissements dans VE et logiciels
par Elisabeth Studer

Honda va doubler ses investissements dans VE et logiciels

Le constructeur automobile japonais Honda a promis jeudi de doubler son investissement dans l'électrification et les logiciels pour atteindre environ 65 milliards de dollars sur les dix années allant jusqu'à l'exercice 2030.

Zapping Le Blogauto Essai de la Volkswagen ID3 (2023)

Doublement des investissements dans l’électrification et les logiciels

Toshihiro Mibe, DG de Honda, a annoncé lors d'une conférence de presse que le constructeur prévoyait de dépenser un total de 10 000 milliards de yens (64,88 milliards de dollars) dans l'électrification et les logiciels au cours de cette période, doublant ainsi le montant qu'il avait promis en avril 2022.

Garantir ses approvisionnements en batterie : la priorité

Le constructeur, relativement en retard dans le domaine des véhicules électriques, devait d'abord s'assurer de pouvoir se procurer des batteries de manière fiable et réaliser des réductions de coûts et des améliorations de performances avant de se concentrer sur les véhicules définis par logiciel, a déclaré Mibe à cette occasion.

Ajoutant que Honda visait à réduire les coûts de fourniture de batteries en Amérique du Nord de plus de 20 % d'ici 2030 et à réduire les coûts de production d'environ 35 %, en partie en augmentant l'intégration des pièces.

L’investissement sur le développement de logiciels jugé à présent insuffisant

"En ce qui concerne le renforcement du développement de logiciels, nous avons réalisé que le montant que nous avions fixé il y a deux ans était tout simplement insuffisant, donc nous avons considérablement augmenté cette partie," a déclaré Mibe après une présentation qui se concentrait principalement sur les améliorations matérielles.

Honda promet une autonomie de 300 miles (482 km) ou plus

Les modèles d'une série de véhicules 100 % électriques que Honda commencera à lancer à partir de 2026 auront une autonomie de 300 miles (482 km) ou plus, a déclaré Mibe, s'engageant à équiper les voitures d'un pack de batteries « ultra-thin » (ultra-fin) et d'un nouvel essieu électrique compact.

Honda réduit ses effectifs de production en Chine

Reste qu’en parallèle, le constructeur réduit son effectif de production à temps plein en Chine en raison de la forte concurrence. Environ 1 700 salariés ont ainsi accepté cette semaine une procédure de départ volontaire, alors que ses ventes de voitures diminuent sur le plus grand marché automobile du monde.

Honda mise sur un marché américain pourtant difficile

Mibe a par ailleurs annoncé que Honda prévoyait de lancer sept modèles dans sa série de véhicules électriques à l'échelle mondiale d'ici 2030, soulignant toutefois que la propagation des véhicules électriques en Amérique du Nord et en Europe ralentissait après avoir atteint un plateau.

Le mois dernier, Honda a dévoilé des plans pour investir 11 milliards de dollars dans de nouvelles usines de production de véhicules électriques et de batteries aux côtés des installations existantes en Ontario, au Canada, alors qu'il se prépare à se développer sur le marché nord-américain.

Notre avis, par leblogauto.com

Le deuxième plus grand constructeur automobile japonais après Toyota Motor a dévoilé les « O Series Honda » 100 % électrique en janvier dernier, se préparant parallèlement à un effort à long terme pour rattraper ses concurrents mondiaux dans la transition vers les véhicules électriques.

Honda fait face à une concurrence croissante de la part de marques mondiales établies qui ont déployé des véhicules électriques à un rythme plus rapide, ainsi que des acteurs comme Tesla et une multitude de constructeurs automobiles chinois, dont BYD.

Sources : Reuters, Honda

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Le constructeur automobile japonais Honda a promis jeudi de doubler son investissement dans l'électrification et les logiciels en vue d'atteindre environ 65 milliards de dollars sur les dix années allant jusqu'à l'exercice 2030.

Le deuxième plus grand constructeur automobile japonais après Toyota Motor a dévoilé les « O Series Honda » 100 % électrique en janvier dernier, se préparant parallèlement à un effort à long terme pour rattraper ses concurrents mondiaux dans la transition vers les véhicules électriques.

Honda fait face à une concurrence croissante de la part de marques mondiales établies qui ont déployé des véhicules électriques à un rythme plus rapide, ainsi que des acteurs comme Tesla et une multitude de constructeurs automobiles chinois, dont BYD.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.