Chery : l’usine en Espagne sera un hub mondial pour l’exportation
par Elisabeth Studer

Chery : l’usine en Espagne sera un hub mondial pour l’exportation

Le constructeur automobile chinois Chery a annoncé vendredi que l’usine qu’il vient d’acquérir à Barcelone, en Espagne, serait l'une de ses principales bases d'exportation dans le monde.

Zapping Le Blogauto Essai de la Honda CRV, PHev 2024

L’usine Cherry en Espagne : principale base d’exportation mondiale

Chery indique ainsi qu’il s’est fixé pour objectif de produire 150 000 véhicules par an d'ici 2029 dans le cadre d'une coentreprise avec la société espagnole EV Motors.

La production débutera à la fin de l'été dans une usine que le constructeur japonais Nissan avait fermée en 2021.

Chery débutera ses activités industrielles en Espagne via la production de son véhicule électrique Omoda 5.

Récupération partielle des anciens salariés de l’usine Nissan

Le constructeur chinois embauchera 150 anciens salariés de Nissan, a par ailleurs indiqué le DG d'EV Motors, Pedro Calef, lors de la présentation de l'usine.

Les deux entreprises s'engagent à rétablir jusqu'à 1 250 emplois perdus avec la fermeture de l'usine par Nissan.

Pour rappel, la principale usine de Nissan à Barcelone a été partiellement cédée au fabricant espagnol de motos électriques Silence et aux groupes d'ingénierie locaux QEV et EV Motors, qui prévoyaient d'en faire un centre pour les véhicules électriques.

En mars dernier, EV Motors a acquis le contrôle total de l'entreprise. La société a joué un rôle clé dans les discussions avec Chery car elle opérerait sous l'égide du centre. EV Motors prévoit également de produire ses voitures utilitaires et fourgonnettes électriques sous sa marque Ebro, ce qui pourrait impliquer des accords potentiels de production et commerciaux avec Chery.

Deux autres modèles dès 2025, VE et thermiques

Deux autres modèles de véhicules seront produits dès 2025, selon les plans du constructeur. Le dirigeant a par ailleurs indiqué que l'usine produira à la fois des véhicules électriques et des véhicules à moteur thermique.

Aide publique ?

Une aide publique de l’Etat espagnol aurait pu aider la balance à pencher en faveur de la Catalogne.

Madrid se veut « discret » sur le sujet, le ministère de l'Industrie ayant ainsi refusé la semaine dernière d’indiquer si l'Espagne avait offert une aide publique à Chery.

L’Espagne ouvrira deux appels d'offres cette année en vue de proposer aux entreprises un total de 1,7 milliard d'euros de prêts et de subventions pour doper la production de véhicules électriques. La procédure sera réalisée dans le cadre du régime d'incitations dit PERTE qui utilise les fonds de secours de l'UE pour le Covid.

Sources : Chery, Reuters

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Le constructeur automobile chinois Chery a annoncé vendredi que l’usine qu’il vient d’acquérir à Barcelone, en Espagne, serait l'une de ses principales bases d'exportation dans le monde.
Chery indique ainsi qu’il s’est fixé pour objectif de produire 150 000 véhicules par an d'ici 2029 dans le cadre d'une coentreprise avec la société espagnole EV Motors.

La production débutera à la fin de l'été dans une usine que le constructeur japonais Nissan avait fermée en 2021.

Chery débutera ses activités industrielles en Espagne via la production de son véhicule électrique Omoda 5.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.