par Elisabeth Studer

Carburants : les prix pourraient grimper de 10 % sous peu

Alors même que les prix des carburants ne cessaient de flamber depuis quelques semaines, le conflit entre la Russie et l’Ukraine les fait s’envoler de plus « belle ». Et la tendance ne devrait que s'accentuer.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Alors même que les prix des carburants ne cessaient de flamber depuis quelques semaines, le conflit entre la Russie et l’Ukraine les fait s’envoler de plus « belle ». Et la tendance ne devrait que s'accentuer.

L'Union française des industries pétrolières (Ufip) a estimé mercredi que les prix des carburants en station avaient de fortes probabilités d'augmenter encore de quelques centimes cette semaine, dans le sillage des cours du brut.

Prix des carburants : les nouvelles ne sont pas bonnes

"Les nouvelles ne sont pas bonnes", a déclaré le président de l'Ufip Olivier Gantois sur BFM Business. Les prix du pétrole, qui évoluent autour de 110 dollars, ont flambé à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Les prix des carburants vendus en France ont atteint de nouveaux records la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi: 1,74 euro pour le gazole et 1,81 pour le sans plomb 95. Mais ce relevé "correspondait à un prix du baril vendredi dernier à 99 dollars, ça veut dire que depuis ces relevés, le prix a augmenté de 10%, de 10 dollars par baril", a observé Olivier Gantois.

Les prix des carburants pourraient augmenter de 10 % d’ici quelques jours

Les chiffres publiés par le gouvernement portent en effet sur une moyenne hebdomadaire publiée le vendredi. "Ça veut dire qu'il y a de très fortes chances, un risque, que les prix à la pompe augmentent en proportion, c'est à dire de quelques centimes par litre encore cette semaine alors qu'on était déjà dans des plus hauts historiques", a indiqué Olivier Gantois. "Si le baril augmente de dix dollars, on va avoir quelques centimes par litre d'augmentation", selon lui.

Notre avis, par leblogauto.com

Les prix des carburants devraient « logiquement » atteindre de nouveaux records, déjà fortement à la hausse depuis des semaines, dans le sillage des cours du pétrole.

Leur flambée a été alimentée par la reprise économique mondiale et une offre toujours limitée des grands pays producteurs de pétrole. Une tendance exacerbée après le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie la semaine dernière. Le pire pourrait être à venir …

Sources : AFP, BFM, UFIP

Pour résumer

Alors même que les prix des carburants ne cessaient de flamber depuis quelques semaines, le conflit entre la Russie et l’Ukraine les fait s’envoler de plus « belle ». Et la tendance ne devrait que s'accentuer.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.