Carburant : la hausse des prix perdure
par Elisabeth Studer

Carburant : la hausse des prix perdure

Les prix des carburants routiers ont à nouveau augmenté en France durant la semaine qui vient de s’écouler. C’est ce qu’il ressort en effet des chiffres publiés lundi par le gouvernement. Lesquels font apparaître une hausse des prix comprise entre 17 et 27 centimes le litre au cours du mois de janvier.

Zapping Le Blogauto Essai Jeep Avenger de 156 chevaux

Tous les carburants près du seuil de 2 euros /litre

Selon des chiffres du ministère de la Transition énergétique arrêtés vendredi et publiés lundi, tous les carburants sont à deux doigts désormais d’atteindre le seuil de 2 euros le litre, dans les stations-service de l’Hexagone.

Si l’on regarde de manière plus précise, par type de carburant, le gazole s'est vendu au prix moyen de 1,9432 euro le litre, soit 2,7 centimes de plus que la semaine précédente. Comptez 17,6 centimes de plus par litre par rapport au 30 décembre.

L'essence sans plomb 95 a augmenté quant à elle de 3,2 centimes en une semaine, pour un prix affiché de 1,9334 euro en moyenne. Le SP95-E10 était en hausse de 3,5 centimes, vendu à un prix moyen national de 1,9103 euro le litre.

Comparé à décembre, les automobilistes paient 25,46 centimes supplémentaires le litre pour l'essence sans plomb 95 et 26,8 centimes le litre pour le SP95-E10.

Le prix bioéthanol également en hausse

Le bioéthanol ou E85 dont la consommation a battu un nouveau record en 2022, s'affichait vendredi à 1,1154 euro. Il est vendu dans une station-service sur trois environ.

Son tarif a également fait l’objet d’une hausse, liée à l'augmentation des coûts agricoles et des prix de l'énergie, notamment du gaz. Un montant supplémentaire de charges qui s’est trouvé répercuté dans les contrats d'approvisionnement conclus entre les fournisseurs d'éthanol et les distributeurs de carburants.

Fin de la ristourne, début de l’indemnité ciblée

La ristourne générale financée par l'Etat, d’un coût de 8 milliards d'euros, a pris fin le 1er janvier. La mesure - qui pouvait bénéficier à tous les consommateurs - a été remplacée par une indemnité carburant ciblée d’un montant de 100 euros.

Les automobilistes pourront en bénéficier sous réserve que leurs revenus fiscaux par foyer ne dépassent pas un certain montant.

La demande est à effecteur sur le site internet des impôts jusqu'au 28 février. L'aide est versée en une fois, pour 2023, pour ceux qui utilisent leur véhicule pour aller travailler.

 

Sources : AFP

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Les prix des carburants routiers ont à nouveau augmenté en France durant la semaine qui vient de s’écouler. C’est ce qu’il ressort en effet des chiffres publiés lundi par le gouvernement. Lesquels font apparaître une hausse des prix comprise entre 17 et 27 centimes le litre au cours du mois de janvier.
La ristourne générale financée par l'Etat, d’un coût de 8 milliards d'euros, a pris fin le 1er janvier. La mesure - qui pouvait bénéficier à tous les consommateurs - a été remplacée par une indemnité carburant ciblée d’un montant de 100 euros.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.