Accord Renault / Nissan : Bourse et agences de notation se réjouissent
par Elisabeth Studer

Accord Renault / Nissan : Bourse et agences de notation se réjouissent

Alors que les groupes automobiles Renault, Nissan et Mitsubishi, les trois partenaires de l'Alliance, ont présenté hier leur nouvel accord, les agences de notation semblent se réjouir de la nouvelle. Ainsi que la Bourse elle-même : le titre Renault a ainsi enregistré la plus forte hausse du CAC 40 à la clôture du lundi 6 février.

Zapping Le Blogauto La Porsche Panamera en avant premiere

Alors que la Bourse de Paris enregistrait un repli lundi 6 février au soir, le titre Renault progressait quant à lui de 0,28% à 39,12 euros. Le constructeur tirant ainsi son épingle de jeu.

Faire passer le partenariat à l’étape supérieure

" Faire passer (le) partenariat à l'étape supérieure ", tel est l’objectif affiché de l' " accord-cadre contraignant " annoncé lundi par Renault et Nissan.

La cible : parvenir d'ici le 31 mars 2023 à des accords définitifs, valables pour une période initiale de 15 ans. Dans le cadre de ce partenariat révisé, Nissan prévoit d'investir jusqu'à 15% dans Ampere, l'entité électrique & Software de Renault Group en Europe. Objectif affiché : « devenir un investisseur stratégique ».

L’opérationnel peut enfin revenir au cœur des discussions

Suite à cette annonce, premier Groupe financier européen indépendant Oddo a ainsi confirmé son conseil de Surperformance sur la valeur avec un objectif de 55 euros.

' L'objectif de la présentation d'hier était avant tout de convaincre que les sujets de gouvernance étaient désormais traités, que l'Alliance repartait sur une base beaucoup plus saine et que l'opérationnel pouvait donc, enfin, revenir au coeur des discussions après plusieurs années très difficiles sur ce point ' indique le Conseil en guise d’argumentation. Selon les analystes d’Oddo, la priorité d’hier était de « mettre en avant la relance opérationnelle de l'Alliance à travers de nouveaux projets communs. » ' Nous retenons avant tout une volonté de tirer profit des bases industrielles existantes (Amérique du Sud, Inde, Europe) et des atouts des différents partenaires (segments produits, technologies) ' ajoute les conseillers.

' Il nous semble probable que les investisseurs ne seront prêts à valoriser les synergies potentielles que lorsque celles-ci se matérialiseront, c'est-à-dire à partir de 2025 pour l'essentiel ' indique toutefois Oddo.

Dans une note de recherche, les analystes de chez Jefferies restent optimistes sur le dossier, maintenant quant à eux leur recommandation sur le titre et le conseille à l'achat. L'objectif de cours demeure inchangé à 46 EUR.

Une issue des négociations actée sans grande surprise selon certains experts

Invest Securities reste quant à lui à l’achat après l'accord. Réaffirmant son opinion 'achat' et son objectif de cours de 54 euros sur Renault, après l'issue des négociations avec Nissan, qui - selon lui - a 'actée sans grande surprise entre le CMD 'Revolution' de novembre 2022 et la publication 2022 le 16 février'.

Dans cette perspective, Invest Securities table sur un bénéfice net par action (BNA) 2022/23/24 en hausse respectivement de +11% /-0%/-1%. Sa valorisation de Renault est légèrement modifiée, intégrant une consolidation de 60% d'Ampere contre 100% précédemment, 'intégrant une décote de 20% rendue nécessaire par la montée des intérêts minoritaires'.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Les groupes automobiles Renault, Nissan et Mitsubishi, les trois partenaires de l'Alliance, ont présenté hier leur nouvel accord et les agences de notation semblent se réjouir de la nouvelle. Ainsi que la Bourse elle-même.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.