La Chine affirme que l’enquête de l’UE sur ses VE est biaisée
par Elisabeth Studer

La Chine affirme que l’enquête de l’UE sur ses VE est biaisée

L'enquête de l'Union européenne sur les véhicules électriques est biaisée, défavorisant d’entrée les constructeurs chinois. C’est ce qu’a affirmé vendredi un important organisme professionnel chinois.
Ajoutant qu’elle était non transparente et en violation des règles commerciales mondiales.
Pour rappel, en septembre dernier, la Commission européenne a lancé une enquête pour déterminer s'il convient d'imposer des droits de douane punitifs afin de protéger les producteurs de l'Union européenne contre les importations de véhicules électriques chinois moins chers, qu'elle dit bénéficier de subventions étatiques.

Zapping Le Blogauto Essai Peugeot 408 Hybrid 225

Les conclusions de l’enquête seraient biaisées selon la Chine

Shi Yonghong, vice-président de la Chambre de commerce chinoise pour l'importation et l'exportation de produits mécaniques et électroniques (CCCME), a déclaré qu'il était préoccupé par le fait que les conclusions seraient "déformées et non objectives".

Ses commentaires interviennent après que le plus haut responsable commercial chinois ait mis en garde Bruxelles contre le protectionnisme.

Le choix des entreprises pointé du doigt : Tesla et Dacia favorisés ?

La CCCME, qui représente 12 fabricants chinois de véhicules électriques concernés par l'affaire, a eu une audience avec la Commission européenne jeudi. Elle a déclaré que sa principale préoccupation concernait le choix des entreprises sélectionnées par l'exécutif de l'UE pour mener son enquête. A savoir : les constructeurs chinois BYD, Geely et SAIC, sans inclure les principaux exportateurs de la Chine vers l'UE, qui selon Transport & Environment étaient en 2023 Tesla et Dacia du groupe Renault.

Yonghong a déclaré lors d'un point presse que la Commission avait dérogé à son principe de sélection des plus grands exportateurs et semblait avoir délibérément choisi trois producteurs chinois pour aboutir de manière prédéterminée à des conclusions allant dans le sens de subventions.

"Cette sélection biaisée » des éléments à étudier « a terni l'ensemble du processus d'enquête", a-t-il déclaré.

Un manque de transparence pointé du doigt

Yonghong estime également que l'enquête manque de transparence, les fabricants de l'UE bénéficiant de l'anonymat et l'UE fournissant des données insuffisantes, notamment sur l'évaluation des dommages causés à l'industrie européenne.

La Commission européenne affirme être dans les clous

La Commission européenne a déclaré en retour que l'enquête et ses conclusions respecteraient pleinement les obligations européennes et internationales. "L'Europe respecte les règles, à l'intérieur de ses frontières et dans le monde entier. Cette enquête antidumping est approfondie, juste et fondée sur les faits", a déclaré un porte-parole.

Les constructeurs chinois ne nuisent pas aux constructeurs de l’UE affirme la Chine

Yonghong considère enfin que les constructeur chinois ne nuisent pas aux constructeurs automobiles de l'UE. Selon lui, ils se concentrent sur des segments de marché différents de ceux qui intéressent leurs homologues de l'UE, permettant à l'industrie européenne de conserver une part de marché élevée.

Renvoyant la balle …. il estime même qu’en Chine les principaux importateurs étaient les producteurs de l'UE eux-mêmes …

Il a par ailleurs tenu a à ajouter que plusieurs constructeur de l'UE s'étaient opposés à l'enquête. Faisant ainsi référence à BMW, lequel a déclaré que l'enquête pourrait faire plus de mal que de bien.

Deux poids, deux mesures

Yonghong a également déclaré que l'affaire était, selon lui, un "exemple parfait » du double langage de l'UE. Pointant du doigt le fait que Bruxelles ne prenait aucune mesure contre près de 400 milliards de dollars de subventions de la loi américaine de réduction de l'inflation (IRA pour Inflation Reduction Act) et injectait elle-même des milliards d'euros dans la production de batteries et de véhicules électriques. Un retour à l’envoyeur qui pourrait arroser l’arroseur ….

Notre avis, par leblogauto.com

Argg …. Sujet plus qu’épineux en perspectives …. alors que la CCCME s’alarme du choix des entreprises sélectionnées par l'exécutif de l'UE pour mener son enquête. Pointant du doigt l’exclusion des principaux exportateurs de la Chine vers l'UE, tels que Tesla et Dacia.

Le SUV Tesla Model Y, un des leaders des ventes automobiles est ainsi fabriqué à l'usine de Shanghai, tout comme les Model 3 destinées à l'Europe.

Tesla est un des principaux exportateurs automobiles. Juste après SAIC, le groupe chinois qui commercialise la marque MG, avec des ventes qui se développent en Europe. Parmi les modèles fabriqués dans le pays et commercialisés en Europe, citons également la Dacia Spring et la BMW iX3. Rappelons que les Model Y et Model 3 de Tesla ainsi que la Dacia Spring font partie des modèles électriques les plus vendus en France, et ils sont construits en Chine, tout comme la MG4, de plus en plus populaire.

Sources : Reuters

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

L'enquête de l'Union européenne sur les véhicules électriques est biaisée, défavorisant d’entrée les constructeurs chinois. C’est ce qu’a affirmé vendredi un important organisme professionnel chinois. Ajoutant qu’elle était non transparente et en violation des règles commerciales mondiales.

Pour rappel, en septembre dernier, la Commission européenne a lancé une enquête pour déterminer s'il convient d'imposer des droits de douane punitifs afin de protéger les producteurs de l'Union européenne contre les importations de véhicules électriques chinois moins chers, qu'elle dit bénéficier de subventions étatiques.

Sujet plus qu’épineux en perspectives …. alors que la CCCME s’alarme du choix des entreprises sélectionnées par l'exécutif de l'UE pour mener son enquête. Pointant du doigt l’exclusion des principaux exportateurs de la Chine vers l'UE, tels que Tesla et Dacia.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.