par Thibaut Emme

Sécurité routière : 3 250 morts sur les routes en 2013, nouveau plus bas historique

Vu la tendance des 11 premiers mois et les premiers chiffres qui circulaient pour le mois de décembre il ne pouvait en être autrement. Le Ministère de l'Intérieur vient d'annoncer le bilan provisoire de la sécurité routière en 2013 et il est plutôt bon.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Vu la tendance des 11 premiers mois et les premiers chiffres qui circulaient pour le mois de décembre il ne pouvait en être autrement. Le Ministère de l'Intérieur vient d'annoncer le bilan provisoire de la sécurité routière en 2013 et il est plutôt bon.

En 2013, les chiffres de la sécurité routière présentent une baisse de 11% du nombre de tués. Cela correspond à un total de 3 250 personnes décédées sur les routes, à comparer avec les 3 645 de l'année 2012. Près de 400 "vies sauvées" selon la formule consacrée et un nouveau plus bas historique depuis l'immédiat après guerre (début de la comptabilisation des décès routiers en 1948).

Si on ne prend que les automobilistes, la baisse atteint même 14% mais même dans les catégories vulnérables tel les piétons ou les cyclistes, on constate une baisse (respectivement 7 et 8%). Du coté des accidents corporels et des blessés, la diminution est de 6,6%, et pour les hospitalisations, c'est une baisse de 4,7% qui est constatée.

Seule ombre au tableau, le nombre de tués dans un accident impliquant un poids-lourd est en augmentation de 9%. En valeur absolue cela représente peu dans le bilan mais c'est suivi de près par le Ministère. Bien entendu les explications d'un tel bilan sont diverses et variées : les très médiatiques radars mobiles-mobiles, la météo, la baisse chronique du kilométrage individuel (bien que le kilométrage total continue de croître légèrement) mais aussi le coût des carburants incitants à avoir un pied droit très léger.

Si en 2014 le nombre de radars installés devrait se stabiliser, il ne faut pas croire que le Ministère relâchera la pression pour atteindre l'objectif ambitieux de moins de 2 000 morts par an d'ici 2020.

Source et illustration : Ministère via AFP

Pour résumer

Vu la tendance des 11 premiers mois et les premiers chiffres qui circulaient pour le mois de décembre il ne pouvait en être autrement. Le Ministère de l'Intérieur vient d'annoncer le bilan provisoire de la sécurité routière en 2013 et il est plutôt bon.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.