par Thibaut Emme

Palmarès ADAC : les françaises bien placées

L'ADAC, l'automobile Club allemand, publie chaque année son palmarès de la fiabilité. Attendu mais aussi redouté ce palmarès fait figure de référence et y être bien noté (ou pas) fait et défait les réputations des constructeurs. Comme depuis quelques années, les constructeurs français sont bien placés.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Citadines : la Ford Ka et la Citroën C1 au top

2,6 millions de pannes ont été passées au crible de l'ADAC. Ce nombre est en hausse mais, souligne l'ADAC, le froid important de février 2012 est sans doute responsable de cette hausse (pannes de batterie notamment). Du coté des puces des villes, la VW Fox devance de peu la Ford Ka. Sur la troisième marche "très rapprochée" (sic.) on retrouve la Citroën C1. Elle est d'ailleurs suivie par sa cousine japonais Toyota Aygo et par la Renault Twingo.

A l'opposé, la Chevrolet Matiz ferme la marche (sa conception ancienne y étant sans doute pour quelque chose). Elle est devancée par la Smart Fortwo qui vieillit visiblement mal selon l'ADAC, et par la Fiat 500. Juste devant on retrouve la Hyundai i10 et la Fiat Panda.

Citadines : mamie 206 fait de la résistance

Concernant les citadines, le top 3 est trusté par la Nissan Micra, la MINI et...la Peugeot 206. A noter que juste derrière l'Audi A1 4ème, on trouve la Dacia Sandero ! Preuve s'il en est que low cost ne signifie pas forcément mauvaise qualité mécanique. La Clio 3 et la 207 sont dans le "ventre mou" du classement (en attendant la Clio 4 et 208 l'an prochain ?) avec par exemple l'Opel Corsa ou la VW Polo.

A la fin de ce classement on trouve la Hyundai i20 qui remporte la peu enviée palme de plomb de la catégorie. Elle est accompagnée en fond de classement par la Honda Jazz, la Fiat Punto ou la Seat Ibiza.

Compactes : le X1 suivit par le Picasso

Dans la catégorie des compactes, le Citroën Picasso est deuxième, encadré par deux BMW, la X1 tout en haut, et la Série 1 à la troisième place. Ils sont suivis par deux Mercedes, la B et la A. Le Renault Scenic et la Renault Mégane sont par ailleurs bien notés dans ce classement.

A l'inverse, la Peugeot 308 est proche de la fin de celui-ci, devançant seulement la VW Eos, la Hyundai i30 et la Kia Cee'd. Les millésimes 2008 et 2009 de la Peugeot subissent trop d'avaries selon l'ADAC et lui valent ce mauvais classement.

Segment D/SUV : les allemands en force

On ne peut pas leur enlever cela, les constructeurs allemands trustent les 10 premières places du classement de la catégorie. L'Audi Q5 devance le BMW X3 et l'Audi A5. En fin de classement, on retrouve deux modèles de Ford avec le S-Max et la Mondeo. La Hyundai iX35 n'est guère mieux notée.

Dans les routières (peu de modèles) là encore les allemands font la loi. L'Audi A6 devance de peu la BMW série 5. La Volvo S60/V60/V70 devance la Mercedes Classe E à cause d'un millésime 2009 défaillant pour celle-ci. Enfin dans la catégories des "minibus", on peut surtout constater que les résultats sont globalement médiocres.

Au final que retenir de ce classement 2012 de l'ADAC ? A part la 308, les françaises sont bien classées (voir dans les premières) et l'automobile club allemand semble apprécier la fiabilité de ces modèles (le Picasso est cité "dans le vert" pour tous ses millésimes). A l'opposé, on retrouve souvent les mêmes marques. Hyundai en premier lieu qui cumule l'i20, l'i30 et l'iX35 dans les mal notés. Dans les petites voitures, la Fiat 500, la Panda et la Punto sont également montrées du doigt.

Dans les grandes berlines et les routières, les allemands font visiblement la loi et n'usurpent a posteriori pas leur réputation. Retrouvez tous les classements de l'ADAC ici.

Lire également : Deutsche Qualität - la fiabilité des moteurs écornée

EuroNcap - le Mercedes Citan n'est pas né sous une bonne étoile

Source et photo : ADAC

Pour résumer

L'ADAC, l'automobile Club allemand, publie chaque année son palmarès de la fiabilité. Attendu mais aussi redouté ce palmarès fait figure de référence et y être bien noté (ou pas) fait et défait les réputations des constructeurs. Comme depuis quelques années, les constructeurs français sont bien placés.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.