VW-Renault : une alliance pour les petits VE ?
par Nicolas Anderbegani

VW-Renault : une alliance pour les petits VE ?

Volkswagen serait en pourparlers, notamment avec Renault, pour trouver une coopération afin de réduire les coûts sur le segment des véhicules électriques d'entrée de gamme.

Zapping Le Blogauto Alpha Tonale Q4 PHEV-2 280ch Veloce

Démocratiser et rentabiliser l'électrique

Si l’électrification a été prise à bras le corps par tous les grands groupes automobiles, cette transition reste très coûteuse, et l’équation est encore plus compliquée pour l’entrée de gamme des EV. Les coûts de développement de nouvelles plates-formes sont très élevés, alors que la rentabilité des petits segments est très faible.

Volkswagen a plusieurs dossiers brûlants à gérer. Au sommet du spectre, il faut faire face à une concurrence féroce et ambitieuse des marques chinoises qui prennent le dessus sur le marché domestique, mettant même en difficulté un blason comme Audi, qui envisage d’ailleurs d’exploiter une plate-forme chinoise pour accélérer le lancement de nouveaux modèles EV. De l’autre côté du spectre se trouve donc le marché d’accès à la voiture électrique. Pour l’instant, Dacia avec la Spring et Citroën avec la nouvelle ëc3 vont proposer des modèles dépassant de peu les 20.000 euros, et, en attendant de possibles (et probables) rivaux chinois, ils sont encore un peu seuls. Rien que la 500e, qui joue néanmoins une carte plus branchée et chic, est à 30.000 euros, en dehors de toute considération de bonus.

Un embryon de discussions

Selon le média allemand Handelsblatt, VW envisagerait une coopération avec Renault pour développer et produire sa voiture électrique à 20.000 euros. Le constructeur automobile allemand est intéressé par une coopération autour d'une plateforme pour la voiture qui, espère-t-il, rendra les véhicules à batterie abordables pour le grand public, sachant que Renault s’apprête à lancer en 2025 une R5 électrique dont le prix de base doit avoisiner les 25.000 euros.

Le prix de détail moyen d'un VE en Europe au premier semestre 2023 était de plus de 65 000 euros, selon le cabinet d'études automobiles JATO Dynamics, contre un peu plus de 31 000 euros en Chine. Renault a annoncé le mois dernier le lancement d'une nouvelle Twingo EV, appelée Legend, à moins de 20 000 euros, tandis que Volkswagen a présenté en mars les détails d'un véhicule entièrement électrique en cours de développement à 25 000 euros, qui devrait être lancé d'ici 2025.

Les discussions avec Renault en sont encore à un stade très précoce et rien ne dit qu’elles pourraient aboutir, le losange s’étant refusé à tout commentaire. Néanmoins, la coopération semble nécessaire et même indispensable pour être compétitif et rentable sur le segment des véhicules électriques à petit prix.

L'objectif des deux partenaires serait une production annuelle de 200.000 à 250.000 véhicules.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Pour démocatiser la voiture électrique, mais aussi se renforcer face à une concurrence de plus en plus âpre, tout en rentabilisant les investissements, les rapprochements et partenariats techniques entre constructeurs se mutiplient. Volkswagen pourrait faire un appel du pied à Renault pour s'associer dans le partage d'une plate-forme pour des VE à 20.000 euros.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.