par Elisabeth Studer

Volkswagen/Audi: pénurie de gaz au Mexique, due au Texas

L'unité de Volkswagen située au Texas, lui-même soumis à des températures polaires.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

L'unité de Volkswagen située au Mexique a repris la production de son SUV Tiguan lundi soir, a annoncé la société dans un communiqué. Comme de nombreux secteurs économiques mexicains, le constructeur automobile allemand a été confronté à une pénurie la semaine dernière. Celle-ci fait suite à l'arrêt des exportations de pétrole et de gaz des Etats-Unis vers le Mexique, faute de production suffisante au Texas, lui-même soumis à des températures polaires.

Audi a également reprendra lundi des niveaux de production normaux dans son usine de Puebla, après que «l'approvisionnement en hydrocarbures du secteur industriel ait été garanti», a déclaré dimanche le constructeur.

Arrêt temporaire de la production de la Volkswagen Jetta au Mexique

L'unité mexicaine de Volkswagen a déclaré vendredi qu'un arrêt de travail sur son modèle Jetta se poursuivrait lundi et mardi, en raison d'une pénurie continue de gaz naturel.

"Pour le moment, nous n'avons pas d'avis officiel pour fournir la certitude qu'il y aura un approvisionnement en gaz naturel à des niveaux réguliers", avait alors déclaré la société dans un communiqué.

Le Texas restreint ses exportations de gaz vers le Mexique

La tempête et les pannes qui ont ravagé le Texas ont restreint les exportations américaines. La pénurie au Mexique résulte ainsi du phénomène météorologique hivernal qui a frappé le sud-ouest des États-Unis la semaine dernière.

Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a émis un mandat suspendant les exportations de gaz naturel vers le Mexique tant que durerait la pénurie de son propre État. Les effets de cet ordre temporaire semblaient toutefois s'atténuer après l'annulation de l'ordre vendredi.

Notre avis, par leblogauto.com

Cet incident met en avant la vulnérabilité de l'industrie mexicaine et tout particulièrement de son secteur automobile, fortement dépendant des exportations américaines d'hydrocarbures. Une donnée à prendre en compte alors que de tels évènements climatiques pourraient se reproduire à l'avenir, le changement climatique étant malheureusement bien réel et que certains constructeurs US pourraient être tentés à délocaliser leur production au Mexique, alors que Donald Trump n'est plus là pour les menacer de mesures de rétorsion.

Sources : Reuters, VW

Pour résumer

L'unité de Volkswagen située au Texas, lui-même soumis à des températures polaires.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.