Vitaly Petrov : finalement tout va bien
par La rédaction

Vitaly Petrov : finalement tout va bien

La riche trouvaille russe appelée à rejoindre l'écurie Petrov en passe d'aisance ? Finalement non comme a tenu à le clarifier l'entourage du pilote dans un communiqué. Finalement il n'y a donc aucun problème de sponsors, l'incompréhension initiale serait en effet partie d'un problème de traduction et d'une mauvaise appréciation de la chose. Ah.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

La riche trouvaille russe appelée à rejoindre l'écurie Renault allait-elle s'évaporer la faute à un manque de liquidités financières ? Ou comme le titrait avec brio Joest Jonathan Ouaknine, Petrov en passe d'aisance ? Finalement non comme a tenu à le clarifier l'entourage du pilote dans un communiqué. Finalement il n'y a donc aucun problème de sponsors, l'incompréhension initiale serait en effet partie d'un problème de traduction et d'une mauvaise appréciation de la chose. Ah.

Le pilote russe sera donc bel et bien aux commandes de la monoplace Renault à Jerez, en Espagne, aujourd'hui et demain, pour les deux premiers jours d'essais à Jerez avant de laisser le volant à son coéquipier Robert Kubica.

Pour en revenir à cet imbroglio, Manuscript Sport réagit à la rumeur faisant état d'un problème financier. "Nous démentons toutes les rumeurs causées après une interview du père de Vitaly Petrov. F1 Renault Team et les managers de Vitaly Petrov ont trouvé un accord pour la saison. Vitaly participera bien au championnat", précise l'entourage du Russe.

Les fonds ont donc été trouvés et une première partie versée. Place à Jerez désormais.

A lire également. F1 : Vitaly Petrov en panne d'aisance ? Et Renault F1 annonce sa nouvelle voituer et son second pilote.

A voir également. Galerie Renault F1 R30.

Source : GPupdate.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

La riche trouvaille russe appelée à rejoindre l'écurie Petrov en passe d'aisance ? Finalement non comme a tenu à le clarifier l'entourage du pilote dans un communiqué. Finalement il n'y a donc aucun problème de sponsors, l'incompréhension initiale serait en effet partie d'un problème de traduction et d'une mauvaise appréciation de la chose. Ah.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.