par Thibaut Emme

Ventes Renault S1 2022 : -12% en volume, mais...

Le groupe Renault voit ses ventes semestrielles reculer de 12% en volume. Mais, la communication met en avant la création de valeur. Le fameux vendre moins mais mieux vendre en action ?

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Le groupe Renault a vendu officiellement 1 000 199 véhicules durant le 1er semestre 2022. Cela représente une baisse de 12,0 % par rapport au 1er semestre 2021, à périmètre équivalent (en enlevant la Russie donc). L'industrie automobile reste donc perturbée par la crise des semi-conducteurs. Mais, pour Renault, il y a aussi l'arrêt officiel des activités du Groupe en Russie.

Derrière ce constat brut, il faut analyser un peu l'évolution des marchés. Le groupe Renault progresse en part des ventes sur les canaux les plus rentables. Par exemple, sur les marchés France, Allemagne, Espagne, Italie, Royaume-Uni, la part des ventes aux particuliers représente 66% contre 53% sur S1 2021.

Merci Dacia et l'électrification

Grâce a ses ventes électriques et électrifiés, Renault crée également de la valeur. La gamme E-Tech représente 36% des ventes de véhicules aux particuliers en Europe sur S1 2022 contre 26% sur S1 2021. Ces véhicules sont vendus plus cher. Le succès de l'Arkana qui se vend à 59% en HEV (hybride) est un exemple de ce mouvement vers les véhicules électrifiés chez Renault.

Evidemment, Dacia continue de très bien se tenir avec une hausse de 5,9% des immatriculations par rapport à S1 2021. La Sandero reste le véhicule le plus vendu aux particuliers en Europe et le Duster se maintient lui aussi. Alpine a repris de belles couleurs avec une hausse de 70% des ventes par rapport à la même période de 2021. Cela reste tout de même faible avec 1 700 ventes sur les six mois.

Le niveau des commandes reste élevé avec 4,1 mois de ventes dans le pipe au 30 juin 2022. La Megane E-Tech 100% électrique par exemple représente déjà 20 000 commandes en 4 mois. Un bon démarrage. L'électrique chez Renault fait de belles ventes avec la Zoe bien entendu, mais aussi la Twingo et la Dacia Spring.

Les chiffres

Avec l'arrêt des activités de Lada en Russie, le groupe Renault perd environ 290 000 unités en plus au premier semestre 2022. Cela fait grimper la perte à près de 30% sur un an. Pour Dacia, les VU sont en chute libre car le Dokker n'est plus vendu, il est devenu un Renault.

  S1 2022 (1)S1 2021 (2)Variation (En %)
RENAULTVP538 924634 607-15,1
 VU152 511197 119-22,6
 VP+VU691 435831 726-16,9
RENAULT KOREA MOTORSVP25 28526 908-6
DACIAVP275 007239 12715
 VU2 87823 360-87,7
 VP+VU277 885262 4875,9
ALPINEVP1 7101 00170,8
JINBEI HUASONGVP-22-
 VU-13 387-
 VP+VU-13 409-
EVEASYVP3 8561 335188,8
MOBILIZEVP280+++
RENAULT GROUPVP844 810903 000-6,4
 VU155 389233 866-33,6
 VP+VU1 000 1991 136 866-12
RENAULT GROUP (3)VP844 8101 180 997-28,5
 VU155 389241 650-35,7
 VP+VU1 000 1991 422 647-29,7

(1) Chiffres provisoires.
(2) 2021 au proforma 2022 (hors Renault Russie et AVTOVAZ)
(3) 2021 inclus Renault Russie et AVTOVAZ

Pour résumer

Avec à peine plus de 1 million de véhicules vendus au premier semestre 2022, le groupe Renault voit ses ventes reculer de 12%. Les marques se réorganisent et tentent de créer de la valeur pour maintenir les résultats financiers à un bon niveau.

Toutefois, la situation reste préoccupante.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.