Lancer le diaporama
Ferrari SP48
+6
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

Une nouvelle Ferrari unique : la SP48

Il fut un temps où voir une Ferrari inédite relevait de l’évènement à la fois exceptionnel et rare. Mais avec le développement des gammes Icona, l’élargissement des produits et les modèles spéciaux faits sur mesure pour les clients fortunés et exigeants, l’actualité nouveauté du cheval cabré a presque le rythme d’un constructeur généraliste ! Mais quand il s’agit d’admirer des œuvres d’art roulantes, on ne va pas faire la fine bouche !

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger
Podcast Men's Up Life
 

Une F8 métamorphosée

Lancer le diaporama
Ferrari SP48
+6

Après la Omologata et la BR20, le Ferrari Style Center nous fait profiter de sa dernière création issue du programme Special Projects (SP). Basée sur la Ferrari F8 Tributo et propulsée par le même moteur V8 biturbo de 3,9 litres délivrant 720 ch et 770 Nm de couple maximum, la nouvelle Ferrari SP48 Unica offre un design inédit. Les designers de Ferrari ont voulu donner la sensation d'une voiture sculptée “en un seul bloc de métal”.

Les éléments de carrosserie ont été modelés grâce à du prototypage 3D par les ingénieurs de Maranello et, esthétiquement, les lignes de la F8 Tributo ont bien été modifiées. Le coté bestial et « racing » de la F8 laisse place à un design plus adouci, plus harmonieux aussi, qui emprunte à la Roma et beaucoup aussi aux 296 GTB et SF90 Stradale, notamment pour sa proue en forme de flèche. Les optiques sont moins agressifs et les ouïes d’aération des freins sont positionnés en dessous des phares, contrairement à la F8 où ils sont au-dessus. La calandre et les entrées d'air du moteur ont été repensées. Le résultat aboutit à des grilles à picots en 3D qui semblent être sculptées à partir d'une forme solide pour créer un sentiment de continuité dynamique et de fluidité.

Un travail graphique d'orfèvre

Lancer le diaporama
Ferrari SP48
+6

Toute la partie supérieure du véhicule a été travaillée différemment avec une transition en dégradé allant du noir des vitres, du toit et du capot moteur vers le rouge de la carrosserie. Le jeu sophistiqué de symétries et de lignes qui se croisent est peut-être le plus visible dans la section centrale du toit, qui comprend une représentation graphique des prises d'air nichées à l'arrière du capot moteur en fibre de carbone.

Vu de dessus, le spoiler arrière, la colonne dorsale qui recouvre le comportement moteur et l’habitacle puis la surface vitrée en visière forment une sorte de double marteau dynamique. Sur la poupe, le changement le plus notable est celui des feux arrière deviennent plats et horizontaux.

Ailleurs, l'effet de visière de l'avant est accentué par la réduction de la taille des vitres latérales et la suppression de la lunette arrière, soulignant la puissante musculature de ce modèle one-off qui semble sculpté dans un seul bloc de métal.

L’intérieur de la F8 est conservé mais un alcantara noir perforé au laser recouvre les sièges et la plupart des garnitures intérieures, avec des aperçus de tissu orange rougeâtre irisé qui correspond à la couleur extérieure. La fibre de carbone  est évidemment à l'honneur pour apporter la touche de technicité et d'exclusivité, le tout complété par des inserts en gris bronze.

Bien sûr, comme toujours pur Ferrari, le design ne se fait pas au détriment des performances et la SP48 Unica n'a rien perdu de l'âme de course et de la vocation de vitesse de la F8 Tributo. La "conception dynamique thermo-fluide" (sic) a été affinée pour offrir un meilleur équilibre aérodynamique qui réduit la traînée globale de 12 %.

 

Pour résumer

Après la BR20, Ferrari nous propose un nouveau modèle d'exception unique conçu dans le cadre du programme Special Projects. La SP48 métamorphose la F8 Tributo avec une refonte de la carrosserie qui fait appel aux technologies du prototypage 3D.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos