Credit Photo - Mercedes - musée de Stuttgart
par Nicolas Anderbegani

Une Mercedes 300 SLR pulvérise le record de vente aux enchères

Comme dit l’adage, les records sont faits pour être battus. Le monde de la voiture de collection continue de tutoyer les sommets, comme dans une sorte de monde parallèle.Le précédent record de vente aux enchères pour une voiture appartenait jusque-là à une Ferrari 250 GTO de 1962, adjugée en 2018 pour plus de 48 millions $ (plus de 45 millions €). Une Mercedes vient de faire sauter le plafond.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Hors enchères officielles, David MacNeil, le patron de la société WeatherTech, avait acheté la même année auprès d'un collectionneur allemand un exemplaire de l'italienne avec la modique somme de… 80 millions de dollars ! Tout cela vient d’être pulvérisé par une Mercedes-Benz 300 SLR Uhlenhaut Coupé de 1955 qui  a été vendue aux enchères pour la modique somme de 135 000 000 € à un collectionneur privé. La voiture, qui est l'une des deux créées en 1955, a toujours été considérée comme l'un des grands joyaux de l'histoire de l'automobile, mais peu imaginaient qu'elle serait proposée à la vente.

 

Faisant partie des deux prototypes construits par le département course de Mercedes-Benz, la voiture porte le nom de son créateur et ingénieur en chef, Rudolf Uhlenhaut. La 300 SLR était basée sur la voiture de Grand Prix W 196 R qui a remporté deux championnats du monde aux mains de Juan Manuel Fangio, mais avec un moteur 3,0 litres conçu pour les courses de voitures de sport. La voiture était capable de rouler à 290 km/h, ce qui en faisait l'une des voitures homologuées pour la route les plus rapides jamais créées à l'époque. Le coupé issu des W196R présentait une carrosserie nettement plus sculptée que la 300 SL montée sur une version légèrement élargie du châssis de la SLR, avec des portes en « aile de mouette » emblématiques.

Ces coupés étaient destinés à courir dans la Carrera Panamericana, mais elle fut annulée pour des raisons de sécurité suite à la catastrophe du Mans qui entraîna par la même occasion le retrait de Mercedes de la compétition, qui ne reviendra officiellement que plus de trente ans plus tard.

La vente de la 300 SLR Uhlenhaut Coupé a eu lieu le 5 mai lors d'une vente aux enchères organisée au Musée Mercedes-Benz de Stuttgart. Parmi les invités figuraient des clients Mercedes sélectionnés et des collectionneurs internationaux de voitures et d'art. L'enchère s'est ouverte à un prix supérieur au prix de vente de la Ferrari 250 GTO de 1962 vendue par RM Sotheby's en 2018, et la 300 SLR figure désormais parmi les dix objets les plus précieux jamais vendus aux enchères.

Le produit sera utilisé pour créer un «Fonds Mercedes-Benz» mondial qui offrira des bourses d'études et de recherche dans les domaines des sciences de l'environnement et de la décarbonisation pour les jeunes. "L'acheteur privé a convenu que le 300 SLR Uhlenhaut Coupé restera accessible au public lors d'occasions spéciales, tandis que le deuxième 300 SLR Coupé d'origine restera la propriété de l'entreprise et continuera d'être exposé au musée Mercedes-Benz de Stuttgart."

Oliver Barker, président de Sotheby's Europe, a déclaré : « Quel plaisir absolu de mettre le marteau sur ce chef-d'œuvre de design et d'ingénierie, qui se tient désormais au coude à coude avec les plus grandes œuvres d'art jamais vendues. Peu de gens n’ont jamais rêvé que ce grand joyau de l'histoire de l'automobile serait un jour mis en vente, et il est tout à fait approprié que cela se produise maintenant, alors que nous entamons un nouveau chapitre passionnant avec nos partenaires de RM Sotheby's."

Quelle voiture pourra battre ce record ?

Pour résumer

Construit à seulement deux exemplaires, la Mercedes 300 SLR Uhlenhaut Coupé, dérivée de la monoplace de F1 championne du monde avec Fangio, a pulvérisé le record de ventes aux enchères avec un montant de 135 millions d'euros.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.