par Joest Jonathan Ouaknine

Un ex-pilote de F1 a échappé à un attentat

Lundi matin, Serguei Zlobine (ou "Zlobin" suivant différentes transcriptions du cyrillique) monte dans son 4x4 Mercedes, enclenche le contact et boum. Une bombe de faible puissance explose sous son véhicule. Ce dernier est bon pour la casse, mais Zlobine, lui, est toujours là. La police ne sait pas qui lui en veut.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Lorsqu'en 2001, Paul Stoddart rachetait Minardi (dont le pilote était un débutant nommé Alonso...), il prétendait qu'il allait lui permettre de briller. Puis, le 11 septembre 2001 ruina Stoddart, qui tirait ses fonds d'une compagnie de charters (or, désormais, plus personne ne voulait louer d'avions.) Il a donc fallu faire appel à des pilotes "rapides comme Cresus".

Zlobine était de ceux là. Ce pilote Russe de 32 ans, vu en championnat Russe de F3 et en Euro F3000 (où il n'a pas laissé un grand souvenir), était loin d'exploser les chronos (contrairement à ce que prétendait Stoddart.) Ca tombe bien, on parle à l'époque d'un Grand Prix de Moscou "imminent". De nombreuses rumeurs couraient sur Zlobin: on disait qu'il avait en fait 37 ans et qu'il travaillait pour Gazprom (le géant gazier étant son sponsor) comme garde du corps.

En 2003, Gazprom n'avait toujours pas payé Stoddart. Conséquence: à mi-saison, le premier Russe qui conduit une F1 est prié de rester chez lui. On l'a revu ensuite en FIA-GT et au Mans, avant qu'il ne disparaisse des écrans radars fin 2006. Il aurait également conduit de nouveau la Minardi en 2005.

A noter que depuis, un autre Russe a tâté de la F1: Roman Rusinov, éphémère pilote d'essai chez Midland F1 en 2006. Il y eu également des pilotes Russes courant en Europe jusqu'à la seconde guerre mondiale (donc avant la création du championnat du monde de F1.) Enfin, en 1958, on annonçait la participation de Valiery Nikitin et sa Kharkov de record (datant de 1956) au grand prix de Grande-Bretagne. Une venue qui fit long feu.

Pour résumer

Lundi matin, Serguei Zlobine (ou "Zlobin" suivant différentes transcriptions du cyrillique) monte dans son 4x4 Mercedes, enclenche le contact et boum. Une bombe de faible puissance explose sous son véhicule. Ce dernier est bon pour la casse, mais Zlobine, lui, est toujours là. La police ne sait pas qui lui en veut.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.