par La rédaction

Un coup d'Ecoboost pour le Range Rover Evoque ?

Si on connaît les lignes définitives du Range Rover Evoque depuis le début du mois de juillet, les détails techniques ou encore concernant les équipements et finitions n'ont pas encore été communiqués par la marque. Concernant ces différents points, la première présentation publique lors du Mondial de Paris devrait permettre d'en savoir davantage. Quant au fait que Land Rover ne fasse plus partie du groupe Ford (depuis le rachat avec Jaguar par Tata) ne signifie évidemment pas pour autant que le constructeur à l'ovale bleu et Land Rover ne partagent rien.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Si on connaît les lignes définitives du Range Rover Evoque depuis le début du mois de juillet, les détails techniques ou encore concernant les équipements et finitions n'ont pas encore été communiqués par la marque. Concernant ces différents points, la première présentation publique lors du Mondial de Paris devrait permettre d'en savoir davantage. Quant au fait que Land Rover ne fasse plus partie du groupe Ford (depuis le rachat avec Jaguar par Tata) ne signifie évidemment pas pour autant que le constructeur à l'ovale bleu et Land Rover ne partagent rien.

Sans confirmations officielles, le groupe Tata serait tombé d'accord avec Ford pour l'utilisation des moteurs Ecoboost pour le Range Rover Evoque. Sous le capot du SUV compact, il s'agirait par exemple du 2.0 EcoBoost SCTi de 203 chevaux et 300 Nm couplé à une boîte à double embrayage Power Shift, un moteur déjà présent sur Ford S-max ou Galaxy (8,1 l /100 km à 189 g/km de CO2). Il nous faut désormais patienter jusqu'au Mondial pour vérifier, ou pas, la chose.

A lire également. Et voilà le Range Rover Evoque et L'Evoque se teste et veut le faire savoir.

A voir également. Galerie prototypes Evoque.

Source : Autocar.

Pour résumer

Si on connaît les lignes définitives du Range Rover Evoque depuis le début du mois de juillet, les détails techniques ou encore concernant les équipements et finitions n'ont pas encore été communiqués par la marque. Concernant ces différents points, la première présentation publique lors du Mondial de Paris devrait permettre d'en savoir davantage. Quant au fait que Land Rover ne fasse plus partie du groupe Ford (depuis le rachat avec Jaguar par Tata) ne signifie évidemment pas pour autant que le constructeur à l'ovale bleu et Land Rover ne partagent rien.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.