par Elisabeth Studer

L’ Ukraine fait s’envoler le cours du pétrole

Sortez vos vélos, prévoyez de marcher ! Le conflit entre la Russie et l’Ukraine propulse le cours du pétrole à des plus hauts sommets, et cela alors même que le prix du baril grimpait de record en record ces derniers jours. De quoi faire flamber les prix des carburants à la pompe, par effet de ricochet.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Sortez vos vélos, prévoyez de marcher ! Le conflit entre la Russie et l’Ukraine propulse le cours du pétrole à des plus hauts sommets, et cela alors même que le prix du baril grimpait de record en record ces derniers jours. De quoi faire flamber les prix des carburants à la pompe, par effet de ricochet.

L’ Ukraine fait flamber le cours du pétrole

Les prix du pétrole se sont enflammés jeudi suite à l'attaque aérienne et terrestre de la Russie en Ukraine, propulsant brièvement le baril de WTI américain à plus de 100 dollars, et celui de Brent à plus de 105 dollars, une première depuis 2014 pour ces cours de référence majeurs.

Vers 12h45 GMT (13H45 à Paris), le prix du baril de Brent de la mer du Nord, la référence pour le cours du pétrole brut en Europe grimpait de 7,84% à 104,43 dollars, tandis que le baril de West Texas Intermediate (WTI / USA) progressait de 7,31% à 98,81 dollars. Les deux références du brut n'avaient plus connu de tels sommets depuis 2014.

Le marché prévoit une baisse massive de l’offre

Rappelons que Moscou a lancé jeudi à l'aube une invasion de l'Ukraine, avec frappes aériennes à travers le pays, notamment sur la capitale Kiev, et l'entrée de forces terrestres depuis le nord, l'est et le sud du pays. Jeudi soir, la présidence ukrainienne a annoncé que la Russie avait même pris le contrôle de la centrale de Tchernobyl, site du pire accident nucléaire de l'histoire en 1986. "Après des combats acharnés, nous avons perdu le contrôle du site de Tchernobyl", a déclaré Mikhaïlo Podoliak, un conseiller de la présidence.

Face à de telles tensions géopolitiques, les analystes prévoient une baisse majeure de l’offre de pétrole brut disponible sur les marchés. La Russie est en effet l'un des premiers producteurs mondiaux de gaz et de pétrole.

Or, en cas d'interruption partielle des livraisons de pétrole russe, les autres grands pays producteurs ne pourraient compenser que dans une mesure limitée, préviennent les experts. Qui se demandent ce qui pourrait bien « ramener le président russe à la raison". Une situation qui devrait rendre les marchés boursiers et pétroliers très volatils.

Notre avis, par leblogauto.com

La situation ne devrait pas s’améliorer de sitôt, faisant s’envoler le cours de brut et le prix du carburant …

Sources : AFP

Pour résumer

Sortez vos vélos, prévoyez de marcher ! Le conflit entre la Russie et l’Ukraine propulse le cours du pétrole à des plus hauts sommets, et cela alors même que le prix du baril grimpait de record en record ces derniers jours. De quoi faire flamber les prix des carburants à la pompe, par effet de ricochet.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.