par Nicolas Anderbegani

La Toyota GR Supra propose la boîte manuelle !

Pour une partie du grand public, Toyota, c'est un grand constructeur sérieux, moderne mais plutôt sage. Pourtant, ces derniers temps, ça régale pour les amateurs de sportivité. Après une Yaris GR qui fait revivre l'esprit GTi et une Corolla GR assez méchante, voilà que Toyota nous gratifie d'une Supra en boîte manuelle, destinée aux "puristes de la conduite".

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Une attente satisfaite

La Supra a été, en 2019, la pionnière de la nouvelle gamme "GR" (pour Gazoo Racing, en référence au nom des structures officielles engagées en WEC et en WRC). La cousine de la BMW Z4 a été proposée avec un moteur six cylindres en ligne de 3,0 litres de 340 ch/250 kW associé à une transmission automatique à huit rapports puis, en 2020, un nouveau moteur 2,0 litres de 258 ch/190 kW a été ajouté à la gamme, toujours avec une transmission automatique de série.

Via le hashtag #SAVETHEMANUAL, Toyota affirme avoir "écouté les fans de voitures de sport et les clients", afin de proposer une GR Supra dotée d’une transmission manuelle à six rapports era bientôt introduite en Europe. Elle sera destinée aux conducteurs qui aiment la maitrise et les sensations offertes par les changements de rapports ultra-précis d’une boîte manuelle. Son ajout à la gamme signifie que Toyota proposera dorénavant ses trois modèles GR avec une transmission manuelle, soit de série (GR Yaris), soit en option (GR Supra, GR86).

Transmission aux petits oignons

La transmission manuelle installée dans la GR Supra a repensée pour être utilisée avec le moteur six cylindres en ligne du coupé. Carter, arbres de transmission et trains d'engrenages ont été modifiés, tandis que d'autres éléments qui n'étaient pas nécessaires ont été supprimés, tels que le système acoustique, ce qui a encore réduit le poids.

Comme sur la Yaris GR, la transmission manuelle iMT utilise un système de contrôle intelligent. Lors du passage au rapport supérieur, les paramètres sont réglés pour optimiser le couple moteur au moment du débrayage et de l'embrayage. Lors des rétrogradages, le logiciel a été affiné pour garantir des performances constantes. Pour éviter une sensation d'accélération pas assez dynamique, le rapport de démultiplication final a été raccourci, passant de 3,15 (sur la GR Supra automatique) à 3,46.

Chaque détail compte. Pour obtenir une ergonomie parfaite, le design de la console centrale a été modifié pour offrir un dégagement confortable de 42 mm entre le pommeau de levier de vitesses et le panneau de climatisation. Comme le précise Toyota, "Le débattement du levier de vitesses, son ergonomie et la force nécessaire pour l’actionner jouent un rôle essentiel dans la connexion sensorielle entre le conducteur et la voiture". Une attention particulière a été portée au poids et à la forme du pommeau et à la qualité des verrouillages des rapports. Toyota a opté pour un pommeau de vitesse plus lourd (200 g) pour un effet d'inertie plus agréable à l'usage.

Le plaisir est dans les courbes

Afin de satisfaire les amateurs de conduite, les liaisons au sol sont revues avec une suspension pilotée AVS (de série sur la 6-cylindres, en option sur la 4-cylindres) avec un nouveau réglage d'amotisseurs et de nouveaux silent blocks pour les barres anti-roulis.

Le plaisir de conduire passe aussi par l'introduction d'une nouvelle fonction « Hairpin+ ». qui permet un patinage plus "libre" des roues, en particulier dans les virages serrés en montée. Pour cela, Toyota a optimisé le contrôle du couple moteur pour permettre une plus grande différence de vitesse de rotation entre la roue droite et la roue gauche. De plus, le mode Track a été réglé pour permettre des dérives faciles avec une grande liberté dans le contrôle de l’accélérateur.

La GR Supra 2,0 litres boite automatique reste la version d’accès dans la nouvelle gamme GR Supra. Elle est aussi disponible en finition Pack Premium. La motorisation 3,0 litres boîte auto n’est uniquement disponible en finition Pack Premium. La déclinaison manuelle est aussi proposée avec une variante "Live Lightweight", plus légère. Par rapport à la version à boîte auto, le gain est de presque 40 kilos. Une réduction obtenue grâce à la boîte bien sûr, plus légère en manuelle, mais aussi avec de nouvelles jantes 19 pouces, un système audio allégé ou encore des sièges à réglages manuels et sellerie tissu.

Notre avis, par leblogauto.com

Voilà une sportive qui sait respecter les traditions ! Cela sera-t-il suffisant pour relancer des ventes assez confidentielles ?

Pour résumer

Pour une partie du grand public, Toyota, c'est un grand constructeur sérieux, moderne mais plutôt sage. Pourtant, ces derniers temps, ça régale pour les amateurs de sportivité. Après une Yaris GR qui fait revivre l'esprit GTi et une Corolla GR assez méchante, voilà que Toyota nous gratifie d'une Supra en boîte manuelle, destinée aux "puristes de la conduite".

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.