par Pierre-Laurent Ribault

Tokyo Motor Show : la 41ème édition prend forme

Depuis le début de l'année, le prochain Tokyo Motor Show a surtout fait parler de lui par la liste de plus en plus longue des défections des constructeurs qui ont un moment mis en doute sa tenue. Ca n'était pas vraiment justifié puisque les constructeurs étrangers ne sont en pratique à Tokyo que des seconds rôles dans une manifestation centrée sur les constructeurs locaux. En pratique, bien que sous une forme réduite, le 41ème Tokyo Motor Show aura bien lieu et vient de présenter son programme.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Depuis le début de l'année, le prochain Tokyo Motor Show a surtout fait parler de lui par la liste de plus en plus longue des défections des constructeurs qui ont un moment mis en doute sa tenue. Ca n'était pas vraiment justifié puisque les constructeurs étrangers ne sont en pratique à Tokyo que des seconds rôles dans une manifestation centrée sur les constructeurs locaux. En pratique, bien que sous une forme réduite, le 41ème Tokyo Motor Show aura bien lieu et vient de présenter son programme.

Sous le thème "Fun Driving for Us, Eco Driving for Earth", la manifestation se déroulera entre le 23 octobre et le 4 novembre à son emplacement habituel, les halls du parc des expositions de Makuhari Messe au nord de Tokyo. On y découvrira 42 premières mondiales, dont 22 voitures particulières, et 17 premières pour le Japon, dont 10 voitures particulières. A l'occasion des 30 ans du prix "Voiture de l'année" japonaise, une exposition réunira les 29 lauréates précédentes et de la voiture de l'année 2009, qui sera désignée lors de la seconde journée presse le 22 octobre.

Comme prévu, la liste des exposants côté voitures particulières est essentiellement réduite aux constructeurs japonais : Daihatsu, Fuji Heavy Industries (Subaru), Honda, Mazda, Mitsubishi, Nissan, Suzuki et Toyota. Hors de ce groupe, sur la liste officielle ne figurent à ce jour que que Lotus, Hyundai et... Alpina.

Espérons donc que les constructeurs japonais relèveront le gant avec l'habituelle série de concept cars futuro-écolo-techno (pour la partie "Eco Driving for Earth") et surtout, surtout des autos plaisir pour ne pas faire mentir la première partie du slogan "Fun Driving for Us"... De ce côté là, les rumeurs sont plutôt encourageantes avec la version de production de la LF-A, le concept du coupé "Toyobaru", la Lexus IS-R (version hardcore de l'IS-F), la version de production du coupé Honda CR-Z, et, de façon moins certaine mais pas impensable, des concepts laissant entrevoir de futures Mazda RX-7 ou S2000... Quoi qu'il en soit, le Blog Auto sera sur place pour voir ça de plus près.

Source : Tokyo Motor Show

Lire également:

Salon de Tokyo : la liste d’absents en hausse

Pour résumer

Depuis le début de l'année, le prochain Tokyo Motor Show a surtout fait parler de lui par la liste de plus en plus longue des défections des constructeurs qui ont un moment mis en doute sa tenue. Ca n'était pas vraiment justifié puisque les constructeurs étrangers ne sont en pratique à Tokyo que des seconds rôles dans une manifestation centrée sur les constructeurs locaux. En pratique, bien que sous une forme réduite, le 41ème Tokyo Motor Show aura bien lieu et vient de présenter son programme.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.