par Thibaut Emme

T3 2021 : Renault s'adapte pour faire face aux crises

Le groupe Renault annonce un chiffre d'affaires en replis de 13,4%. Mais, il résiste mieux qu'attendu à la baisse des volumes en vendant mieux et plus cher.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Sur le 3e trimestre 2021, le groupe Renault a vendu 599 027 véhicules. Cela représente un gros replis de 22,3%. En revanche, grâce à son plan Renaulution d'il y a un an, le groupe vend des véhicules plus rentables, et mieux. Au final, le chiffre d'affaires s'élève à 9 milliards d'euros (8,987 exactement), mais n'est en replis "que" de 13,4%.

Parmi les points positifs, il y a le renouvellement de la Sandero qui permet à Dacia de voir ses volumes de vente ne baisser que de 11,2%. C'est largement mieux que les -29% pour les véhicules particuliers de la marque Renault. Les véhicules utilitaires qui ne baissent "que" de 6% pour l'ensemble du groupe, permettent de remonter la baisse de 2,4%. Sinon, la baisse serait de 24,7%. La baisse est plus marquée en Europe (-26,3%) que dans le reste du monde (-17,3%). La moitié des ventes (53%) est faite en Europe, l'autre moitié en dehors.

Du côté de Renault, la gamme E-Tech frôle le tiers des ventes avec 31,3%, en Europe sur ce troisième trimestre 2021. Malgré tout, le groupe Renault est touché par la pénurie de composants électroniques. Selon Renault, cela représente un manque de 170 000 ventes pour le trimestre. Sans ce manque, le groupe aurait donc écoulé 769 000 véhicules contre 771 000 l'an dernier.

Beaucoup de ventes perdues sur l'année

Avec le manque de composants, les délais s'allongent. Les prix des véhicules sont aussi plus chers, mais le portefeuille de commandes s'élève à 2,8 mois de ventes. Selon le constructeur, c'est un record depuis 15 ans. Frustrant ? Sans doute. Au total, cela devrait être 500 000 véhicules qui manqueront à l'appel sur l'année.

Dans les perspectives, Renault anticipe une bonne performance de Dacia grâce à son VE Spring (30 000 commandes), mais aussi le Jogger (qui remplace à la fois la Logan MCV et le Lodgy) dont les commandes seront bientôt ouvertes. Pour la marque Renault, l'Arkana démarre bien avec plus de la moitié en hybride E-Tech.

Le plan de vendre moins mais vendre mieux et plus cher devrait continuer de jouer à plein et limiter la casse malgré des marchés orientés fortement à la baisse sur fond de crise des composants électroniques. Cette crise et les délais de livraison qui s'allongent se voient aussi dans les stocks. Ces derniers ont fondu à 340 000 véhicules fin septembre 2021 contre 470 000 un an avant. Enfin, Renault Group confirme être en trajectoire pour atteindre son objectif CAFE 2021.

Dernier point, symbolique, les ventes d'Alpine sont passées de 348 à 668 sur le troisième trimestre.

Pour résumer

Le groupe Renault annonce un chiffre d'affaires en replis de 13,4%. Mais, il résiste mieux qu'attendu à la baisse des volumes en vendant mieux et plus cher.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.