par Thibaut Emme

Stellantis présente son plan "Dare Forward 2030"

Stellantis a dévoilé aujourd'hui son premier plan stratégique pour la décennie. "Dare to forward 2030" ou "oser avancer vers 2030".

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

  • Neutralité carbone d'ici 2038
  • Repositionnement de toutes les marques
  • Doubler le chiffre d'affaires d'ici 2030

Stellantis a un problème de riche : trop de marques pour certains, ou suffisamment de marque pour avoir une belle gamme complète pour d'autres. Avec son Dare to forward, Stellantis annonce la neutralité carbone d'ici 2038. Plus tard que d'autres groupes, mais globalement dans "le paquet" des annonces.

Carlos Tavares, le DG (CEO) de Stellantis déclare vouloir faire du groupe le "futur champion du secteur automobile dans la lutte contre le changement climatique". D'ici 2030, ce sont 50% des émissions GES qui seront effacées. Comme d'autres avant lui, Stellantis va développer les véhicules basse émission, mais aussi l'économie circulaire. C'est une condition sine qua non pour faire durablement baisser les émissions polluantes de l'industrie automobile : recycler, réutiliser, remettre à jour (retrofit), etc.

Le zéro carbone se fera avec une compensation qui devrait couvrir des émissions de moins de 10% de celles de cette année (en tCO2eq/vh).

Zéro carbone en 2038

Selon Stellantis, cet objectif zéro carbone passera par les véhicules électriques à batterie (VEB). "Nous préparons les conditions pour atteindre 100% de véhicules électriques (BEV) vendus en Europe et 50% aux États-Unis à l’horizon 2030 pour contribuer à cette position de leader. Nous prévoyons d’avoir plus de 75 BEV, et de vendre 5 millions de BEV chaque année dans le monde à l’horizon 2030" déclare Carlos Tavares.

Jeep, l'un des symboles de la bagnole thermique a d'ailleurs présenté son tout premier VEB (article à suivre). Il arrivera en 2023. Le pick-up Ram sera aussi poussé par le fée électricité d'ici 2024.

Stellantis sait que l'une de ses forces, ce sont les utilitaires. L'Europe avait d'ailleurs regardé avec attention la fusion car sur ce marché le groupe domine. "Nous allons prendre le leadership du marché des véhicules utilitaires, avec un portefeuille de produits et services le plus efficace, apportant les solutions les plus efficientes à nos clients professionnels".

Faire deux fois plus d'argent grâce aux véhicules électriques

Dès 2030, Stellantis escompte vendre 100% de VEB en Europe et 50% aux USA. Attention, en Europe cela ne concerne que les véhicules particuliers tandis qu'aux USA, c'est en comptant les pickups qui seront l'axe d'électrification favori. Sauf que cette électrification ne devra pas se faire au détriment des bilans financiers. En effet, Stellantis annonce une marge à deux chiffres d'ici 2030 avec un chiffre d'affaire doublé.

Pour arriver à une belle grosse marge, il va falloir couper dans les dépenses et améliorer les rendements. Stellantis compte sur une baisse de 40% du coût d'un véhicule électrique, mais aussi une chaîne d'approvisionnement plus efficiente, une distribution qui coûtera 40% de moins (ce n'est d'ailleurs pas sans faire grincer des dents chez les distributeurs), etc. La distribution se fera "en ligne" pour 1/3 des ventes d'ici 2030.

D'ici 2024, Stellantis devrait avoir atteint son objectifs d'économies d'échelle et de synergies de 5 milliards d'euros par an. La mise en commun de pièce, de canaux d'achats, de distribution, etc. va continuer.

Repositionner les marques pour que chacune trouve sa place

Stellantis a dévoilé le repositionnement des marques. Maserati aura le luxe, Alfa Romeo, DS Automobiles et Lancia seront les marques prémium axées respectivement sur le sport, l'art du voyage (sic.) et l'élégance. Jeep sera LA marque des SUV tandis que Dodge, Ram et Chrysler seront les marques "racines" américaines.

Du côté de l'Europe, Peugeot incarnera l'allure (?), Opel/Vauxhall l'énergie allemande, Fiat et Abarth la dolce vita. Et Citroën dans tout cela ? L'attention (care). Ce replacement est important car il va conditionner le basculement vers le VEB à 100% : d'abord le luxe dès 2024, puis les marques premiums un an plus tard, et les marques généralistes d'ès 2026.

Outre le VEB, Stellantis investit dans le VEH (hydrogène) mais aussi le véhicule autonome. Là, le niveau2+ (sans les mains) est attendu pour 2022, le niveau 3 (sans les mains, sans l'attention sur la route) d'ici 2024. Et après ? Plus de date pour les niveaux 4 et niveaux 5 qui dépendront évidemment des avancées dans le domaine.

Retrouver la présentation "Dare to forward 2030" dans son intégralité.

Pour résumer

Stellantis a dévoilé aujourd'hui son premier plan stratégique pour la décennie. "Dare to forward 2030" ou "oser avancer vers 2030".

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.