par Thibaut Emme

SRT première victime de Stellantis ? La faute aux Français...

Certains affirment que SRT (Street & Racing Technology) va disparaître et être la première victime de Stellantis. Oui, mais c'est peut-être pour mieux revenir.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

L'information qui est vraie est que l'équipe qui formait l'équipe performance de SRT a été intégrée à l'organisation globale de Stellantis selon les déclarations d'un porte-parole rapportées par Mopar Insiders. Il n'en fallait pas plus pour que certaines personnes en concluent : SRT est mort. Fermez le ban.

Sauf qu'en fait, en intégrant SRT plus globalement à l'organisation de Stellantis, le nouveau groupe lui offre la possibilité de travailler non pas sur une seule marque (Dodge) mais sur plusieurs. SRT étant surtout connu Outre-Atlantique, cela sera sans doute surtout toujours sur Dodge, Jeep, RAM par exemple. C'est en fait un retour aux sources pour SRT descendante de l'équipe qui a développé la première Viper.

Cette équipe a ensuite travaillé sur le Plymouth Prowler et s'est formalisée en tant que Specialty Vehicle Engineering (SVE). SVE est devenu PVO par la suite (Performance Vehicle Operations). Les ingénieurs de ce petit groupe touchaient un peu à tous les véhicules du groupe Chrysler.

La faute aux Français qui adorent les petits véhicules électriques

Alors oui, il n'y aura plus forcément de véhicules marqués SRT (la marque a de toute façon été réintégrée à Dodge il y a quelques années). Mais, c'est déjà en partie le cas avec le Jeep Grand Cherokee Trackhawk par exemple, développé par SRT pour Jeep. D'ailleurs Jeep a confirmé que le Trackhack restera au catalogue.

Alors pourquoi certains ont annoncé la mort de SRT ? Selon Motorious, le fait que "les dirigeant Français sont assis aux positions les plus fortes [chez Stellantis], luttant efficacement pour prendre le contrôle des mains de leurs homologues Américains et Italiens" fait que le V8 Hellcat est voué à la poubelle. Car oui, selon eux, seule la partie Français adore les petites voitures électriques (sic.).

Voilà. Si l'équipe SRT est dispatchée au sein des équipes d'ingénieurs de Stellantis, c'est à cause des Français (donc c'est bien PSA qui a pris le contrôle de FCA ?). Visiblement, certains cherchent la moindre excuse pour ne pas voir que l'ère des V8 glougloutants, que l'on adore, est de toute façon vouée à se terminer à plus ou moins moyen terme.

Les prochaines déclinaisons sportives seront sans doute hybrides, ou 100% électriques. Mais ça, il faut s'en prendre aux gouvernants qui dictent des règles d'émission contraignantes, pas aux constructeurs qui se plient aux normes. Désormais, on aura donc sans doute des versions "SRT" (ou sous un autre nom) électrifiée, voire électriques. Mais cela restera tout de même des "dragsters" et c'est cela l'essence du muscle car non ?

Pour résumer

Certains affirment que SRT (Street & Racing Technology) va disparaître et être la première victime de Stellantis. Oui, mais c'est peut-être pour mieux revenir.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.