par Nicolas Anderbegani

Sony est à prendre au sérieux sur les EV

Sony, mondialement connu pour ses produits électroniques et ses consoles de jeux, semble déterminer à s'investir durablement dans le marché des véhicules électriques. Le prototype Vision-S 02 est là pour le démontrer.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

fusion des genres

Avec l’essor rapide du numérique embarqué, de l’IA et de la connectivité dans les automobiles, le rapprochement avec l’industrie électronique n’a jamais été aussi fort, à tel point que les géants de la Tech ambitionnent de se tailler une part du gâteau dans la mobilité électrique du futur. Le chinois Xiaomi envisage de lancer son premier EV en 2024, Foxconn, le sous-traitant emblématique de Apple, a développé une plate-forme EV, Apple lui-même planche sur son « i Car » (oui, le jeu de mots...), sans oublier évidemment l’implication de NVIdia, Intel et consorts dans le développement des environnements numériques intélligents.

L’idée d’une voiture badgée Sony fait son chemin depuis quelques temps. En janvier 2020, le concept Vision-S annonce la couleur et propose un véhicule réellement abouti,  développé avec des partenaires tels que Magna Steyr (pour l'assemblage), Valeo, ZF, Bosch, Nvidia et Qualcomm. Dans les mois qui suivent, Sony continue à peaufiner sa berline bourrée de capteurs dernier cri et la fait même rouler.

Vison-S 02, prélude à la production ?

Avec la présentation du Sony Vision-S 02 à l’occasion du CES 2022, le groupe japonais semble accélérer le processus. Lors de la présentation, la société a une nouvelle fois exposé la berline Vision-S EV que nous avons vu l'année dernière, ainsi qu'un nouveau concept SUV baptisé Vision-S 02. Mais la grande surprise vient du lancement d’une nouvelle division du groupe, Sony Mobility,  au printemps 2022, qui se concentrera sur les voitures électriques. Celle-ci va donc rejoindre Sony Electronics, Sony Entertainement, Sony Interactive Entertainement, ou Sony Semiconductor Solutions.

La Vision-S 02 est en quelque sorte une version surélevée de la Vision-S EV présentée en 2020, avec une longueur identique à 4895 mm. La largeur progresse de seulement 30 mm et la hauteur de 200 mm. Ce lourd véhicule de presque 2,5 tonnes n’a de SUV que la hauteur, mais certainement pas les aptitudes hors de l’asphalte. Sa garde au sol est en effet de seulement 157 mm…Le design est assez conventionnel et ne se démarque pas vraiment. On a même droit à l’incontournable bandeau lumineux transversal arrière…

La Vision-S 02 est équipée de deux moteurs de 200 kW, un sur chaque essieu. Le concept dispose de quatre roues motrices et d’une puissance combinée de 536 ch. L'intérieur fait évidemment la part belle à la technologie avec un grand écran transversal et une technologie 5G. On retrouve aussi des écrans sur les appuie-tête pour les passagers de la banquette arrière.

"Nous explorons un lancement commercial du véhicule électrique de Sony", a déclaré Kenichiro Yoshida, président, président et PDG de la société. Cette exploration permettra de voir comment une « entreprise de divertissement créatif » peut «redéfinir la mobilité ».

Notre avis, par leblogauto.com

L'électrique provoque une multiplication des acteurs et des constructeurs. Le monde de l'électronique entend prendre sa part mais, face à Tesla, Rivian et consorts, comment un géant tel que Sony parviendra-t-il à se démarquer ?

Pour résumer

Sony, mondialement connu pour ses produits électroniques et ses consoles de jeux, semble déterminer à s'investir durablement dans le marché des véhicules électriques. Le prototype Vision-S 02 est là pour le démontrer.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.