Lancer le diaporama
Shelby GT500 Code Red
+17
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

Shelby GT500 Code Red : la catapulte du Cobra

Les Muscle cars se lâchent au crépuscule de leur histoire thermique. Après les Charger et Challenger spéciales présentées par Dodge, Shelby lance une version extrême de la Mustang GT500, qui aurait toute sa place dans un Fast and Furious.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Un prototype devenu réalité

Développée dans le cadre du 60ème anniversaire de la marque fondée par Carroll Shelby, la « Code Red » de Shelby n’est pas homologuée pour la route, mais réservée à un usage track, pour le drift ou les courses d’accélération. Et on va vite comprendre pourquoi…

L'inspiration du projet, ainsi que son nom Code Red, vient d'une GT500 expérimentale unique de 2008 dont le V8 de 5,4 litres a vu ses compresseurs remplacés par une configuration à double turbo. C'est la même voie que Shelby a empruntée avec le dernier moulin de 5,2 litres de la GT500, et le groupe motopropulseur qui en résulte produit 1014 chevaux et 1058 Nm de couple avec de l'essence à pompe à indice d'octane 93, et jusqu'à 1318 chevaux et 1356 Nm sur l'éthanol E85. La Shelby se retrouve ainsi avec des chiffres d’hypercars.

Tuning à la sauce américaine

Pour ce faire, la mécanique de la GT500 a été passablement modifiée avec des pièces spéciales, digne d’un inventaire à la prévert qui aurait été concocté par Dominique Toretto (le héros de Fast and Furious interprété par Vin Diesel, NDLR), avec un kit bi-turbo Fathouse Performance doté de turbos à double roulement à billes Kona, des pistons personnalisés, des injecteurs améliorés et un système de gestion du moteur MoTec.

Dans cette GT500 gonflée aux hormones et visuellement méchante avec son pack « Widebody » plus large, le carbone est aussi à l’honneur : capot, séparateur, ailes à bascule, diffuseur arrière et consorts sont dans le précieux matériau. Les trains roulants ont également été revus avec une configuration de suspension entièrement réglable comprenant des ressorts réglables en hauteur, des amortisseurs MagneRide réajustés, des barres stabilisatrices Ford Performance et des roues Shelby en aluminium forgé de 20 pouces.

Une production exclusive

À l'intérieur, les propriétaires bénéficient d'un nouveau revêtement de siège en cuir, d'une plaque de tableau de bord numérotée CSM, de tapis de sol brodés et d'un arceau de sécurité arrière à la place du siège arrière. Les voitures construites autour des GT500 de l'année modèle 2022 comportent également des badges du 60e anniversaire de Shelby. En option, on peut même faire apposer une décoration à rayures type « Le Mans ».

Il faut savoir que Shelby conserve toutes les pièces qu'elle retire des GT500 donateurs dans le processus de conversion, bien qu'elle renverra les roues en carbone en option aux clients à leurs propres frais. Seules 30 Code Reds seront construites en modifiant 10 GT500 de chacune des années de production 2020-22 avec un kit complet de mise à niveau de la carrosserie, du châssis et de la transmission qui coûtera 209 995 $ - GT500 d’origine non incluse !

Pour résumer

Shleby se lâche en proposant une version extrême de la GT500, la Code Red, dont la puissance peut dépasser les 1300 chevaux. De quoi se régaler en drag race ou en drift, mais seulement là, puisqu'elle n'est pas homologuée pour un usage sur route. C'est plus prudent...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos