SEMA Show : Finale Speed Chevy Camaro 69
Lancer le diaporama
Camaro 69 Finale Speed
+4
Credit Photo - Images Larry Chen
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

SEMA Show : Finale Speed Chevy Camaro 69

Pendant que l’Europe voit disparaître petit à petit les sportives et les moteurs thermiques qui ont suscité notre passion automobile, excepté quelques supercars, les Etats-Unis s’apprêtent à célébrer leur culte de la mécanique, du tuning et de la démesure au SEMA Show. Finale Speed ​​​​y présente la version ultime de son « restomod » Chevrolet Camaro de 1969.

Zapping Le Blogauto Essai Citroën e-C4X de 136ch

La Camaro est apparue en 1966, pour répondre à la Ford Mustang de 1964 sur le nouveau marché des « Pony Cars » qui rencontra un succès fou. La version de 1969 adoptait quelques modifications de carrosserie pour améliorer l’aérodynamisme. Comme pour ses autres projets Camaro, Finale Speed ​​a conçu une toute nouvelle carrosserie en fibre de carbone légère. Celle de Final Speed se distingue par une finition extérieure en fibre de carbone teintée rouge bonbon, cette option coûtant à elle seule 10.000 dollars, car l’application sur du carbone est plus complexe qu’il n’y parait. Ces panneaux ont  dû être finement poncés et apprêtés avant d'être pulvérisés avec une peinture Candy Red mélangée sur mesure.

650 CV dans une Muscle Car vintage

Le moteur de base a été remplacé par un V8 LT4 de 6,2 litres avec un compresseur modifié et couplé à une transmission manuelle à six vitesses avec un embrayage à double disque. La voiture développe 650 chevaux, avec un bloc GM LT4 « Crate » (moteurs fabriqués et livrés en caisse, destinés avant tout à l’implantation pour les préparations de compétition) à comparer aux 450 Cv tout de même que la ZL1 de 1969 offrait déjà en version préparée pour les courses de drag NHRA. La puissance est envoyée aux roues avec un différentiel à glissement limité. Un échappement en acier inoxydable de 2,5 pouces avec de nouveaux collecteurs et des silencieux personnalisés contribue à garantir que ce moteur peut respirer.

Finale Speed ​​a équipé la Chevrolet de roues Forgeline mesurant 18 × 10 à l'avant et 18 × 12 à l'arrière, avec des étriers de frein à six pistons à l'avant et des étriers à quatre pistons à l'arrière. De nombreux travaux ont également été effectués à l'intérieur de la voiture qui arbore une paire de nouveaux sièges avec ceintures à quatre points, une console garnie d'Alcantara, un volant gainé de cuir, un arceau de sécurité à quatre points, une garniture de pavillon en Alcantara et une suppression de siège arrière en fibre de carbone. Il existe également une unité de son principale Alpine aux côtés des haut-parleurs Focal et d'un caisson de basses Focal. Une petite touche « frenchie » !

Chaque véhicule modifié et restauré demandera 2500 heures de travail, avec un investissement démarrant à 350.000 dollars en plus de la voiture donneuse. Certaines options existent comme une transmission automatique à 7500 dollars, des jantes en carbone à 12.000 dollars ou même une préparation à 1000 chevaux avec un compresseur plus perfectionné !

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Alors que le futur des Muscle cars américaines sera électrifié, les puristes peuvent continuer de s'émerveiller dans le monde du restomod, à l'image de cette Chevrolet Camaro 1969 préparée par Finale Speed dans une teinte rouge bonbon" et surtout avec un V8 de 650 chevaux. Vroum !

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos