par La rédaction

Samsung rachèterait Magneti Marelli à Fiat Chrysler Automobiles

Samsung Electronics serait en discussion avancée pour racheter une partie ou la totalité de Magneti Marelli à Fiat Chrysler Automobiles selon des sources proches du dossier.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Intéressé par la division éclairage, entertainment et télématique de l’équipementier italien, Samsung Electronics serait prêt à acquérir toute l’entreprise. Le coût d’acquisition estimé à près de 2,7 Milliards d’euros serait la plus grosse opération jamais réalisée par Samsung hors de Corée.

Samsung Electronics n’est pas le premier géant de l’informatique à s’intéresser au secteur automobile. Apple et Google multiplient les efforts pour y devenir incontournables. En revanche, c’est bien la première fois qu’un géant de l’informatique grand public achèterait un équipementier.

Il faut d’abord y voir l’action de Lee Jae Yong, appelé à diriger le conglomérat coréen. Vice-président de Samsung Electronics depuis décembre 2012, il prend peu à peu les rênes de l’entreprise dans le cadre de la prise de succession voulue par son père. Sous son impulsion, Samsung Electronics a vendu des participations jugées non nécessaires et a créé un département dévolu aux composants automobiles, à la conduite autonome et à la coordination de la production de batteries au sein du conglomérat. Le mois dernier, le géant coréen a aussi acquis une participation dans BYD pour un montant d’environ 400 millions d’euros.

Lee Jae Yong est aussi directeur indépendant du conseil d’administration d’Exor, le holding de la famille Agnelli, auquel siège également Sergio Marchionne. Celui-ci a défini la disparition de la dette comme priorité numéro 1 pour le groupe Fiat Chrysler d’ici 2019, année de son départ à la retraite. L’objectif est de passer d’une dette de 5 milliards d’euros à un « matelas » d’au moins 4 milliards d’euros. Or, les analystes ont estimé que le groupe italo-américain posséderait une dette proche des 4 Milliards d’Euros en 2018. En d’autres termes, Sergio Marchionne doit prendre le taureau par les cornes. En avril dernier, il a déclaré lors d’un échange avec les analystes financiers que Fiat Chrysler pourrait remettre en question la présence de Magneti Marelli au sein du groupe. La vente de Magneti Marelli au coréen est une aubaine!

Outre la promiscuité des PDGs des deux groupes, Magneti Marelli et Samsung ont aussi collaboré en 2009 pour développer des systèmes de navigation. Racheté par Samsung, l’équipementier italien aurait accès aux dernières nouveautés de Samsung comme les LEDs organiques. En échange, Samsung gagnerait un accès à l’expérience de Magneti Marelli dans les systèmes de navigation et télématiques.

L’acquisition de Magneti Marelli permettrait à Samsung Electronics de faire son entrée dans le secteur automobile par un angle que le coréen maîtrise. Apple et Google entrent par l’intermédiaire de leurs compétences logicielles. Samsung est un gros contributeur de Linux, mais toutes les tentatives d’incursion dans le logiciel grand public se sont soldées par des échecs. Avec Magnetti Marelli, on ne parle plus de logiciels écrits par des crânes d’œufs ou des « disrupteurs » à peine sortis du Biactol. On parle d’usines, de chaînes de montage… des concepts qui siéent plus à la hiérarchie verticale du conglomérat coréen.

Source: Bloomberg

Pour résumer

Samsung Electronics serait en discussion avancée pour racheter une partie ou la totalité de Magneti Marelli à Fiat Chrysler Automobiles selon des sources proches du dossier.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.