par Frederic Papkoff

Salon de Sydney 2010 : Ford Ranger

Dévoilé parallèlement au nouveau Ford Ranger se renouvelle en profondeur. Plus moderne, plus sûr, plus pratique, plus confortable, il sera commercialisé en Europe dans le courant de l'année 2012...

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Dévoilé parallèlement au nouveau Mazda BT-50, le nouveau Ford Ranger se renouvelle en profondeur. Plus moderne, plus sûr, plus pratique, plus confortable, il sera commercialisé en Europe dans le courant de l'année 2012...

La génération actuelle du Ranger remonte, au fil des liftings, à 1997. Le nouveau venu n'est donc pas un énième remodelage, mais un véhicule totalement nouveau, du châssis à la carrosserie en passant par les suspensions et les motorisations.

Né sous la bannière du programme "One Ford" destiné à unifier les modèles du constructeur dans le monde entier, le Ranger adopte donc la calandre à trois barres chromées, habituelle signature des pick-ups Ford en Amérique du Nord. Une région où il ne sera toutefois pas commercialisé. Il sera en revanche proposé dans 180 pays du monde, dont ceux de l'Union Européenne, ce qui en fera l'un des modèles du constructeur à la diffusion géographique la plus large.

En matière de style, Ford et Mazda ont soigné la différence entre le Ranger et le BT-50. Ainsi, bien peu d'éléments communs sont visibles : poignées de portes, rétroviseurs, les vitrages, le pavillon... Mais tous les panneaux de carrosserie sont différents. Le Ranger adopte un style plus classique de l'univers du pick-up : en engin solide et pratique, qui semble taillé dans la masse pour résister à tout.

Si le Ranger n'oublie pas de proposer un espace de chargement en hausse, tant en dimensions qu'en charge utile (jusqu'à 1500 kg selon les versions), il offre aussi de nouveaux équipements destinés à le rendre plus pratique et plus sûr. On retiendra surtout la stabilisation de remorque, déjà connue sur des berlines européennes, ou encore la caméra de recul ou le système de correction d'assiette selon la charge.

L'intérieur du Ranger s'inscrit lui aussi dans une style classique, et très différent de celui du Mazda. Conscient que les pick-ups sont aussi utilisés à des fin familiales, Ford a soigné cet aspect, avec de nombreux rangements ou encore une banquette arrière plus accueillante.

Côté gamme, le Ranger sera assez généreux, avec quatre types de cabines, deux niveaux de garde au sol, le choix entre 2 et 4 roues motrices et 4 niveaux de finition. La gamme mécanique comportera un seul moteur essence, un 4 cylindres 2.5 proposé sur certains marchés uniquement. La gamme diesel se renouvelle totalement, avec un nouveau 4 cylindres 2.2 de 150 ch et 375 Nm, et surtout un 5 cylindres 3.2 de 200 ch et 470 Nm. Des moteurs associé soit à des boîtes manuelles ou automatiques (le détail de la répartition reste inconnu), à six rapports dans les deux cas.

Le Ranger sera commercialisé dans environ un an. L'Europe devra attendre quelques mois supplémentaires, puisqu'il y est annoncé pour l'année 2012. Proposé dans 180 pays, il sera aussi assemblé sur trois sites différents : Rayong en Thaïlande comme site principal, mais aussi Argentine et Afrique du Sud.

[zenphotopress album=10398 sort=random number=12]

Source : Ford

Lire aussi : Salon de Sydney 2010 : Mazda BT-50

Pour résumer

Dévoilé parallèlement au nouveau Ford Ranger se renouvelle en profondeur. Plus moderne, plus sûr, plus pratique, plus confortable, il sera commercialisé en Europe dans le courant de l'année 2012...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.