Romain Grosjean trouve refuge chez Juncos en Indycar
par Nicolas Anderbegani

Romain Grosjean trouve refuge chez Juncos en Indycar

Alors que Romain Grosjean a entamé des démarches en justice pour faire valoir ses droits suite à cette rupture de contrat avec Andretti, le français a finalement trouvé un volant pour continuer l’aventure en Indycar.

Zapping Le Blogauto Renault Rafale: nos premières impressions

La frustration chez Andretti

Après un début de saison très encourageant, et même une victoire ratée de peu à St-Petersburg, Romain Grosjean a vécu une seconde partie de saison 2023 en forme de calvaire, à la fois en raison d’erreurs personnelles mais aussi d’erreurs de stratégie de son équipe et d’une certaine dose de malchance. Par conséquent, sa dernière année de contrat avec Andretti Autosport pour 2024 n’a pas été honorée par l’écurie. En 34 courses au cours des deux dernières saisons avec Andretti, Grosjean a décroché trois deuxièmes places, cinq top cinq et deux poles. Il a terminé 13e au classement du championnat les deux années. Son salut est venu de Juncos Hollinger Racing. Dirigée par Ricardo Juncos, un ancien pilote de Formule Renault qui a émigré d'Argentine en Amérique en 2002, l'équipe a longtemps couru en Indy Lights avant de passer dans la catégorie « reine » en 2017, tout en assurant aussi un programme IMSA.

Grosjean admet qu'il est extrêmement soulagé d'avoir trouvé une place, après que son départ ne lui ait laissé que peu de temps pour chercher ailleurs, les pourparlers Juncos n'ayant commencé qu'autour de la finale de la saison de Laguna Seca : « Oui, il y avait une certaine peur. Surtout dans une situation où je n’ai parlé à aucune autre équipe jusqu’à très tard dans la saison. La plupart des équipes étaient alors complètes. C'était vraiment un défi de trouver un bon endroit pour atterrir. Vous courez le risque que le temps soit écoulé, mais je suis heureux que cela ait fonctionné pour moi. C'était donc bien que tout se soit mis en place et je suis content parce que je veux toujours faire de la course, j'aime toujours ça.

Un petit poucet

L'ambitieux Juncos cherche à élever son programme avec un pilote expérimenté et de haut niveau – et Grosjean est devenu disponible sur le marché des pilotes à la dernière minute, pour le grand malheur de Callum Ilott, qui a néanmoins décroché deux 5ème places cette saison pour la petite structure, qui n’a disputé pour l’instant que deux années complètes. Romain fera équipe avec le rookie argentin Canapino, qui n’a eu pour meilleur résultat qu’une 12e place. Un point positif qu'il voit en rejoignant une petite équipe IndyCar est l'environnement accueillant qu'il a découvert chez Dale Coyne Racing, lorsqu'il a rejoint la série pour sa première saison en 2021. Un autre aspect sera le passage des moteurs Honda aux moteurs Chevrolet pour la première fois de sa carrière en Indycar.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

évincé d'Andretti après une saison compliquée, Romain Grosjean sera bien en Indycar en 2024, certes avec une petite équipe, la Juncos Racing. Il aura ainsi un double programme, en plus de l'Endurance LMDh avec Lamborghini.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.