Rolls-Royce Arcadia Droptail : l'hyper-luxe zen
Lancer le diaporama
Rolls Royce Droptail Arcadia
+12
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

Rolls-Royce Arcadia Droptail : l'hyper-luxe zen

Rolls-Royce présente l’Arcadia Droptail, troisième itération des personnalisations « Coachbuild » très poussées du modèle Droptail de la marque de luxe.

Zapping Le Blogauto Renault Rafale: nos premières impressions

Une voiture-monde

Commandé par un individu « possédant une affinité particulière pour l'architecture et le design », l'Arcadia Droptail semble encore repousser les limites de la personnalisation.  Cette commande de carrosserie tire son nom du royaume mythique d'Arcadie, un lieu décrit dans la mythologie grecque antique comme le « paradis sur terre ».

En capturant le thème de la tranquillité, les designers de Coachbuild se sont lancés dans une exploration du design, de la sculpture et de l'architecture des régions préférées du client à travers le monde. Ainsi, si cette Arcadia porte un patronyme évoquant la Grèce Antique, elle a été pensée surtout comme une sorte de syncrétisme entre « la richesse des jardins tropicaux modernistes » vus à Singapour, en Indonésie et au Vietnam, et « l'architecture britannique « biomimétique », où les formes organiques et l'honnêteté des matériaux sont célébrées.

Après l’Améthyst et la Rose Noire, cette troisième Droptail présente une calandre large et basse, surmontant une prise d’air pleine largeur constellée de rectangles chromés tandis que les phares étirés présentent un design « zen ». Le profil est marqué par deux « lames » triangulaires qui s’étirent de la fin des portières jusqu’au béquet intégré à la poupe effilée. Le toit semble flotter et donne au véhicule des airs de yacht. Vue de l’arrière, l’Arcadia fait plutôt sportive, avec ses sorties d’échappement et ses feux verticaux qui feraient penser presque à une supercar.

Un extérieur zen

Les concepteurs ont développé une couleur bicolore calme et naturelle visant à définir un « blanc intemporel », apparaissant comme une couleur unie au premier coup d'œil, mais présentant des variations sous la lumière naturelle. La couleur principale, un blanc uni infusé de particules d’aluminium et de verre, crée un miroitement effervescent lorsque la lumière frappe la carrosserie, mais aussi l'illusion d'une profondeur infinie dans la peinture. Les spécialistes de Rolls-Royce ont développé un métal plus éclatant et plus facetté en utilisant des particules d'aluminium de plus grande taille.

Contrairement aux trois autres Droptails de cette série, la fibre de carbone utilisée pour construire les sections inférieures du Droptail est peinte dans la couleur argent massif sur mesure plutôt que de la laisser entièrement ou partiellement exposée.En hommage à la brillante finition miroir des Rolls-Royce historiques, qui fascine particulièrement le client, le contour de la calandre extérieure, les aubes « pliées » et les jantes en alliage de 22 pouces ont été entièrement polies miroir.

L'ode au bois

Alors que l'extérieur célèbre la forme de l'automobile, l’intérieur reflète le style des résidences et espaces d'affaires que le client utilise à travers le monde. Le développement du bois était au cœur de l'intérieur avec des attentes très spécifiques sur la texture, le grain, la couleur et la richesse du matériau lui-même. Le client a partagé de nombreux exemples de préférences et d'inspiration issus de l'architecture, des résidences et des voitures classiques, pour guider les concepteurs et les spécialistes des matériaux de Rolls-Royce Coachbuild. Le Santos Straight Grain a finalement été choisi comme la déclaration la plus moderne, en raison de sa texture riche et de son intrigue visuelle, dérivée de son motif de grain unique et imbriqué.

L'utilisation de ce bois dur à haute densité à l'intérieur a constitué un défi de taille car il possède l'un des types de grain les plus fins de toutes les essences de bois utilisées dans une Rolls-Royce – s'il n'est pas manipulé avec le plus grand soin, il se déchire facilement lors de l'usinage et se fissure pendant le processus de séchage. Santos Straight Grain est utilisé dans tout le Droptail, y compris la section du pont arrière fonctionnellement aérodynamique. Pour obtenir une composition parfaite sur une géométrie complexe, les artisans ont utilisé un total de 233 pièces de bois dans l'Arcadia Droptail, dont 76 pièces appliquées uniquement sur le pont arrière.

Un système de protection et un processus de test pour les surfaces extérieures en bois ont été développés, en prévision d’une exposition de la voiture à des climats tropicaux. Les revêtements utilisés sur les superyachts ont été initialement envisagés mais rejetés étant donné qu'ils nécessitent un entretien et une nouvelle application régulière. Au lieu de cela, une laque sur mesure a été développée qui ne nécessite qu'une seule application pendant toute la durée de vie du véhicule, au prix de la mise au point d’un protocole inédit. Au total, les pièces de bois et le revêtement protecteur ont nécessité plus de 8 000 heures de développement.

Le cuir n'a pas disparu

Les vegans repasseront. L'intérieur en cuir est fini dans deux teintes sur mesure, réservées exclusivement à son usage. La couleur principale du cuir est une teinte Bespoke White, poursuivant le thème de la peinture extérieure, tandis que le cuir contrasté est une couleur beige Bespoke, développée pour compléter le bois sélectionné.

L'intérieur comprend également un panneau châle qui unit les quatre voitures Droptail et constitue la plus grande section de bois continue jamais vue sur une voiture à moteur Rolls-Royce. Dans Arcadia Droptail, il est fabriqué dans le même placage Santos Straight Grain que le pont arrière. Des outils de CAO ont été utilisés pour cartographier l'emplacement de chaque pièce de bois, et ce panneau à lui seul est composé de 40 sections, chacune cartographiée numériquement avant d'être fixée à la voiture.

La géométrie du tableau de bord, des garnitures de porte et de l'accoudoir central en porte-à-faux devait être incroyablement rigide pour garantir la stabilité des pièces de bois une fois mises en place. Les ingénieurs ont fait appel aux techniques de stratification de la fibre de carbone utilisées en Formule 1 pour développer une base rigide sur laquelle le bois pourrait être appliqué.

La façade en placage Santos Straight Grain intègre une horloge conçue et développée par les designers et artisans de Rolls-Royce Coachbuild. Cette expression de la haute horlogerie est le cadran d'horloge Rolls-Royce le plus complexe jamais créé : l'assemblage à lui seul a nécessité cinq mois de processus, précédés de plus de deux ans de développement. L'horloge intègre un  motif guilloché géométrique en métal brut à 119 facettes. Il s'agit d'un clin d'œil symbolique à l'héritage de la marque ; car le client a vu pour la première fois un aperçu de la voiture à moteur fin 2023 – l’année où Rolls-Royce a célébré son 119e anniversaire.

Les thèmes de l'horloge sont associés aux cadrans des instruments, partageant matériaux, techniques et exécution. Ils présentent le même motif guilloché répété, ainsi que des détails brillants brossés et polis et des inserts blancs givrés, rappelant les couleurs de l'automobile.

La VR pour anticiper une conduite partout dans le monde

Reflétant le style de vie international du client, la voiture à moteur est équipée d'une conduite à gauche pour faciliter son utilisation dans le monde entier. Cette dimension internationale était si importante pour le client qui l'avait commandé que Coachbuild Collective souhaitait qu'il fasse l'expérience de l'automobile dans plusieurs endroits à travers le monde avant sa construction. Les concepteurs de Coachbuild ont utilisé le « holodeck » de la marque pour faciliter cela : un environnement virtuel 3D unique dans lequel le client utilise un casque de réalité virtuelle (VR) avancé pour visualiser la voiture telle qu'elle apparaîtrait dans des endroits spécifiques à travers le monde.

Sous le capot, le Droptail Arcadia dispose évidemment d'un V12 biturbo de 6.75 litres, développant 593 ch et 840 Nm de couple. Une puissance jugée « suffisante » par Rolls-Royce, qui évoque tout de même un 0 à 100 km/h en 5 s.

Rolls-Royce n'a pas tenu à communiquer officiellement sur son tarif. Certains médias ont avancé un tarif d'environ 20 millions de £, soit 23,3 millions d'euros, ce qui serait un nouveau record pour une voiture neuve. La voiture blanche dépasse la voiture noire !

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

La troisième des quatre variantes ultra-personnalisées de la Rolls Royce Droptail se nomme Arcadia, mais puise sa source d'inspiration dans le zen ainsi que les univers végétalisés et boisés asiatiques. Des milliers d'heures de travail et la mise au point de procédés artisanaux très complexes ont été mobilisés pour produire ce modèle unique, qui dépasse sans doute les 20 millions d'euros.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos