Lancer le diaporama
Rétromobile 2017 live : les 40 ans de la Porsche 928 1
+13
LANCER LE DIAPORAMA
par La rédaction

Rétromobile 2017 live : les 40 ans de la Porsche 928

Les cris d’orfraie s'entendent à des kilomètres à la ronde : comment ? Pas de 911 cette année sur le stand Porsche à Rétromobile ? Non : cette année, le constructeur de Stuttgart rend hommage à sa première vraie GT, la 928. Celle qui, justement, était pressentie pour remplacer la célèbre grenouille...

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Dessin signé Anatole Lapine et dicté par des règles purement aérodynamiques, moteur V8 ouvert à 90° tranchant avec les 4 et 6 cylindres à plat traditionnels de la marque, architecture de transmission reprenant le système transaxle déjà éprouvé sur les Porsche 924 et 944 (moteur à l’avant et boîte de vitesse à l’arrière, reliés par un arbre de transmission)… La Porsche 928, présentée en mars 1977 à Genève après la deuxième crise pétrolière, a pour objectif de remplacer la 911 dans la gamme de la marque, pour un prix similaire.

La suite de l’histoire est connue : malgré une carrière plus qu’honorable, jamais la nouvelle venue n’arrivera à détrôner l’inusable 911, pourtant jugée à l’époque obsolète par les pontes de Stuttgart… Et pourtant, la 928 reste une icône des années 70/80, ne serait-ce que par son style inimitable (c’est par exemple elle qui a introduit les boucliers peints dans le même ton que la carrosserie !). Aussi, quoi de plus normal que Porsche lui rende hommage à l’occasion des quarante ans de sa présentation ? Au menu des festivités : une globetrotteuse, un shooting brake et l’ultime évolution de la 928, intégralement restaurée par l’une des concessions française de la marque : présentation des vedettes par le menu...

Ayant déjà effectué il y a six ans un périple la menant à travers 27 pays d’Europe et d’Asie centrale en 2011 pour un total de 24 000 kilomètres, la Porsche 928 GT 1989 de Philippe Delaporte a mené en 2016 une nouvelle campagne l’emmenant cette fois faire le tour du monde. Partant de Paris le 28 mai 2016, la 928 munie de suspensions rehaussées, de protections de châssis en aluminium et de divers aménagements intérieurs a parcouru la bagatelle de 30 000 kilomètres au travers de l’Europe, de la Russie, du Japon, de l’Alaska et enfin de l’Amérique du Nord. Et ce sans incident notoire : splendide performance!

La 928-4, quant à elle, est un cadeau. Un cadeau fait par la marque allemande à son créateur, Ferry Porsche, à l’occasion de ses 75 ans le 19 septembre 1984. Ferry souhaitait en effet disposer d’une voiture luxueuse, à quatre places, et pouvant être conduite par un chauffeur… Une Panamera avant l’heure en somme, mais façon break de chasse… Ce qui tombe plutôt bien puisque la nouvelle itération de la berline de Stuttgart trône à ses côtés sur le stand Porsche... Quoiqu’il en soit, cet exemplaire unique est basé sur une 928 S dont l’empattement s’est vu rallongé de 25 centimètres pour pouvoir décaler les sièges arrière et laisser ainsi un espace plus important pour les jambes des passagers. Les feux avant, quant à eux, sont lenticulaires et fixes (à la demande du Docteur Porsche), et non plus rétractables comme ceux montés sur le coupé.

Quant à la 928 GTS, l’exemplaire présenté sur le stand a été intégralement restauré par les équipes du centre Porsche de Vélizy, en région parisienne. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que son état peut être qualifié de ‘sorti d’usine’ (pléonasme dans un salon comme Rétromobile)… Evolution ultime de la 928, la GTS est animée par un V8 développant 350 chevaux, à rapprocher des 240 chevaux du tout premier modèle de 1977. Extrêmement bien équipée (double airbag, boîte à gants réfrigérée…), capable de croiser à 275 km/h, la GTS marque hélas le chant du cygne de la 928, modèle à part dans l’histoire de Porsche, et surtout premier modèle de grande série de la firme à être équipé d’un moteur à huit cylindres en V… Depuis sa disparition en 1995, plusieurs rumeurs ont annoncé une succession à ce TGV de la route, mais sans suite concrète jusqu'à présent...

Crédit illustrations : Le Blog Auto

Pour résumer

Les cris d’orfraie s'entendent à des kilomètres à la ronde : comment ? Pas de 911 cette année sur le stand Porsche à Rétromobile ? Non : cette année, le constructeur de Stuttgart rend hommage à sa première vraie GT, la 928. Celle qui, justement, était pressentie pour remplacer la célèbre grenouille...

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos