Lancer le diaporama
Renntech 600 SEL
+16
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani
S76R, un gros V12 à l'ancienne !

Renntech donne une seconde jeunesse à la Mercedes 600 SEL

Préparateur spécialisé dans AMG depuis sa création en 1989, Renntech a construit une version spéciale de Mercedes-Benz Classe S W140, qui était en son temps une berline premium incroyable.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Même si son physique massif n’avait pas fait l’unanimité, la 600 SEL proposait au début des années 90 un niveau d’équipement technologique et de raffinement bluffant, sans parler d’une version V12 de plus de 400 chevaux. C’est justement celle-ci qui trouve une seconde jeunese avec Renntech.

À sa tête de cette société dont le nom associe technologie et course ("rennen" en allemand) se trouve Hartmut Feyhl, un homme avec 12 ans d'expérience professionnelle chez AMG avant de passer du temps en tant que directeur technique de la division nord-américaine.

Un V12 amélioré

Sous le capot se trouve une version fortement modifiée (mais toujours à aspiration naturelle) du V12 de 6,0 litres de la 600 SEL qui a été portée à 7,6 litres, d'où l'appelation "S76R".. Le résultat permet de passer des 408 chevaux et 580 Nm d’origine à 615 chevaux et 952 Nm. RENNTech a gagné du poids sur chaque pièce modifiée. Ainsi, chaque piston individuel de 92 mm avec sa bielle en titane est 358 grammes plus léger que l’original, cumulant ainsi plus de 4 kilos de gains sur le V12. Une sacrée bestiole, à comparer désormais au 4 cylindres hybride qu'embarque la dernière C63SE...

La boîte automatique à 4 vitesses a été remplacée par une transmission automatique à 5 vitesses, plus à même d’encaisser la puissance et le couple supplémentaire, le tout associé à un différentiel à glissement limité OS Giken. Malgré ses presque 2,2 tonnes, la Mercedes Renntech peut atteindre 100 Km/h dans la plage basse de 5 secondes ainsi que la barre des 250 Km/h. Ces chiffres restent à confirmer, car la phase d’essais n’est pas terminée.

Le tuning comprend aussi un système d'échappement en acier inoxydable fait à la main avec quatre silencieux et des convertisseurs catalytiques sport qui non seulement augmentent la puissance, mais donnent également au V12 un grondement plus fort et plus méchant.

La voiture était équipée d'un système de freinage AMG Carbon Ceramic sur mesure avec des étriers à six pistons sur l'essieu avant et des étriers à quatre pistons à l'arrière, tandis qu'elle chausse des roues en aluminium forgé Renntech de 19 pouces.

Du cuir et du carbone

À l'intérieur, au-dessus des occupants se trouve une garniture de toit en Alcantara avec des incrustations en fibre de carbone. Letableau de bord conserve son style d’époque avec les nombreuses touches physiques mais la partie supérieure et les flancs de la console centrale sont habillés de cuir tandis que les surfaces plastiques ont laissé place à un habillage en carbone. Les sièges sont recouverts d'un revêtement en cuir cousu au diamant. En fait, la banquette arrière a été complètement remplacée par une paire de sièges arrière individuels entièrement réglables. Renntech a même ajouté un système audio moderne avec intégration iPhone.

 

 

 

Pour résumer

Renntech s'est penché sur la Mercedes W140 600 SEL pour un client. Le résultat donne un vaisseau dont le V12 gagne plus de 200 chevaux de puissance, tandis que l'intérieur s'habille de cuir et d'inserts en carbone tout en conservant le "charme" du début des années 90. Wunderbach !

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos