par Elisabeth Studer

Renault/Nissan : accord en Inde avec le Tamil Nadu

Renault et Nissan ont annonc vendredi avoir sign un protocole d'accord avec le gouvernement de l'tat indien du Tamil Nadu qui "confirme le dveloppement" d'une usine automobile prs de Chennai (ex-Madras), au sud-est de l'Inde.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Renault et Nissan ont annonc vendredi avoir sign un protocole d'accord avec le gouvernement de l'tat indien du Tamil Nadu qui "confirme le dveloppement" d'une usine automobile prs de Chennai (ex-Madras), au sud-est de l'Inde.

Le projet comprend un complexe industriel de 270 hectares et une usine mcanique qui devrait entrer en service dbut 2010. Ce nouveau site de production fabriquera pour les deux constructeurs une gamme de vhicules pour le march local et pour l'exportation.

Renault et Nissan se sont engags travers une socit commune 50/50 sur un investissement minimum de 780 millions d'euros pour cette usine. Cette dernire devrait tre dote d'une capacit de production installe de 400.000 vhicules par an, sept ans aprs la date effective de l'accord.

"Les partenaires optimiseront les cots de production avec les conomies d'chelle ralises grce aux investissements communs dans l'usine et aux synergies achats", lit-on dans le communiqu publi par les deux groupes.

Le protocole d'accord avec l'Etat indien du Tamil Nadu a t sign, pour les constructeurs, par Patrick Pelata, directeur gnral adjoint de Renault, et Carlos Tavares, directeur gnral adjoint de Nissan.

"Avec l'usine Chennai, Renault souhaite dvelopper, suite au succs actuel de Logan, une gamme complte de produits pour l'Inde", a dclar M. Pelata, cit dans le communiqu. L'Inde "jouera un rle cl dans l'expansion internationale de Renault", a-t-il ajout.

De son ct, M. Tavares, a indiqu que Nissan avait "une forte volont de fabriquer et fournir des produits qui rpondent aux besoins du march indien" et que l'Inde serait "une nouvelle base d'export" pour Nissan.

Le constructeur japonais envisage de faire construire quatre modles dans cette usine dont une sur le segment A, celui des trs petites voitures. "Il est vident que pour russir en Inde, vous devez proposer un vhicule compact", a soulign Colin Dodge, vice-prsident adjoint des oprations internationales de Nissan. Les voitures du segment A reprsentent plus de deux tiers des ventes de vhicules particuliers en Inde, celles-ci devraient quasiment doubler d'ici 2010 pour totaliser un volume annuel de deux millions d'units.

Le projet d'usine prs de Chennai avait t annonc dans un premier temps par Renault et son partenaire indien Mahindra & Mahindra en novembre 2006, puis Nissan s'y tait joint en fvrier 2007. Mais dbut janvier 2008, Mahindra s'est retir du projet, la suite de la dcision du franais et du japonais de se lancer dans l'laboration d'une voiture bas cots moins de 3.000 dollars avec son compatriote Bajaj. Un accord ce sujet devrait d'ailleurs intervenir dans le courant de cette anne, a dclar vendredi Carlos Ghosn, P-DG de Renault-Nissan, en marge d'une intervention Soul.

L'alliance Renault-Nissan est dj implante en Inde, un pays qu'elle considre comme "un march stratgique fort potentiel de croissance dans de nombreux segments".

De son ct, Nissan vient de passer un accord de coopration avec Ashok Leyland en vue d'tablir des socits communes pour fabriquer des vhicules utilitaires et des moteurs.

Sources : AFP, Reuters

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Renault et Nissan ont annonc vendredi avoir sign un protocole d'accord avec le gouvernement de l'tat indien du Tamil Nadu qui "confirme le dveloppement" d'une usine automobile prs de Chennai (ex-Madras), au sud-est de l'Inde.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.