Renault Scala : une nouvelle Renault pas si nouvelle
par Bernard Muller

Renault Scala : une nouvelle Renault pas si nouvelle

Quoi ? Un nouveau modèle Renault est présenté alors qu’aucune photo « espion » n’avait été publiée ? Pas de prototypes camouflés en test dans la Vallée de la Mort, ni en Laponie, pas de photos flous volées par un employé qui avait caché un périscope dans les toilettes ? Non point de tout ça, car en fait, cette Renault Scala n’est en fait pas si nouvelle.

Zapping Le Blogauto Essai Jeep Avenger de 156 chevaux

Quoi ? Un nouveau modèle Renault est présenté alors qu’aucune photo « espion » n’avait été publiée ? Pas de prototypes camouflés en test dans la Vallée de la Mort, ni en Laponie, pas de photos flous volées par un employé qui avait caché un périscope dans les toilettes ? Non point de tout ça, car en fait, cette Renault Scala n’est en fait pas si nouvelle.

En effet, il s’agit tout simplement de la Samsung SM3 Classic Edition coréenne rebadgée Renault. La SM3 Classic Edition est le nouveau nom de l’ancienne Samsung SM3, qui est basée sur la Nissan Sunny, ou si vous préférez, une version à coffre de notre ancienne Nissan Almera.

Elle est principalement destinée aux marchés Mexicain, Colombien et Egyptien. Dans la gamme Renault locale, elle vient s’intercaler entre les Dacia Sandero/Logan et la Renault Megane 2 Classic.

Pour le Mexique, la gamme sera axée autour du moteur 1,6l de 110 ch, et se déclinera en 2 modes de transmissions (automatique et manuelle) et 2 niveaux de finition (Expression et Dynamique). Sur ce marché, son prix sera compris entre 154 900 et 184 900 pesos, soit entre 9300 et 11200 €.

Ce n’est pas la première fois que cette SM3 Classic Edition est exportée sous un autre badge, puisqu’on la retrouve déjà sous le logo Nissan en Russie et au Moyen Orient. Ce n’est pas la première fois non plus qu’un modèle Samsung est rebadgé Renault, puisqu’il y a bien sûr le Renault Koleos, mais aussi, la Renault Safrane qui n’est autre que l’ancienne Samsung SM5.

N’espérez pas la voir en Europe, puisque nous avons déjà droit à la Renault Fluence.

Quant au nom Scala, il est déjà utilisé par Renault pour... des enjoliveurs de roues.

Source: just-auto et autoblog.es

Lire également: Renault Safrane, coréenne nostalgique

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Quoi ? Un nouveau modèle Renault est présenté alors qu’aucune photo « espion » n’avait été publiée ? Pas de prototypes camouflés en test dans la Vallée de la Mort, ni en Laponie, pas de photos flous volées par un employé qui avait caché un périscope dans les toilettes ? Non point de tout ça, car en fait, cette Renault Scala n’est en fait pas si nouvelle.

Bernard Muller
Rédacteur
Bernard Muller

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.