Lancer le diaporama
Renault présente l'Arkana de production 1
+17
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

Renault présente l'Arkana de production

Il y a un peu plus de 9 mois, au salon international de Moscou 2018, Renault dévoilait un show-car préfigurant à quelques détails près son nouveau SUV "coupé", l'Arkana.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Il y a un peu plus de 9 mois, au salon international de Moscou 2018, Renault dévoilait un show-car préfigurant à quelques détails près son nouveau SUV "coupé", l'Arkana.

Aujourd'hui nous avons donc droit à la version de série. Enfin, les Russes ont droit à la version de série puisque cette jolie proposition ne devrait pas arriver officiellement sur nos routes en Europe. On le retrouvera tout de même sous la marque Samsung en Corée du Sud, et sans doute d'autres marchés.

L'Arkana mesure 4,54 m de long et est assemblé à Moscou. Pour Renault, il doit redynamiser sa présence sur le marché russe avec une proposition de "SUV coupé" qui fonctionne plutôt bien sur ce marché.

Par rapport au show-car (donc forcément très proche), l'Arkana de production possède de gros rétroviseurs aux normes, et des feux anti-brouillard dans le bouclier avant. Pour le reste, cela se joue dans les détails. L'intérieur est plutôt réussi même si le dessin trahit un peu l'origine de l'Arkana, à savoir le Duster. Les emplacements des aérateurs, ou l'aspect de certains matériaux sur les images font craindre pour l'ambiance générale.

Une base de Duster pour s'en sortir en hors-piste

Sous la marque Dacia il ne dépareillerait pas sur nos marchés occidentaux. Mais, ce n'est pas la politique de la maison de prendre des véhicules Renault pour les badger Dacia (l'inverse étant vrai). Il est équipé pour le marché russe avec volant et sièges avants chauffants. La partie infodivertissement passe par un écran tactile 8 pouces et EASY LINK (supporte Apple CarPlay et Android Auto de même que Yandex Auto (1)).

Dommage pour nous qu'il ne soit pas prévu en Europe, car partant de la base du Duster, on a une garde au sol de près de 21 cm et la possibilité d'avoir une transmission intégrale. En Russie, il sera en vente dès cet été avec 3 niveaux de finition et 7 coloris. Le coffre va de 508 litres à 1,333 m3 une fois la banquette escamotée.

Côté motorisation, on trouvera un TCe 150 qui débute sur ce marché. 150 chevaux et 250 Nm de couple associé avec une boîte X-Tronic. La transmission est faite par la "All Mode 4x4-i" qui répartie le couple aux 4 roues dans toutes les conditions. Renault annonce 7 litres aux 100 km en cycle mixte.

Pas de boîte courte ou de blocage de différentiel comme l'aurait un vrai franchisseur. Mais avec sa transmission aux 4 roues, sa garde-au-sol de 20,8 cm, un angle d'attaque de 18° et de fuite de 25° (2), le Renault Arkana devrait s'en sortir sur route défoncée et non asphaltée.

L'avis de Leblogauto.com

Extérieurement, ce Renault Arkana est une belle proposition qui aurait sa place en Europe à n'en pas douter. Reste sa plateforme d'origine Duster, et un intérieur visiblement un cran en-dessous des véhicules actuels au losange (même en entrée de gamme). C'est sans doute pour cela que Renault ne veut pas oser le proposer chez nous.

Pour le moment, on sait donc qu'il sera vendu en Russie, ainsi qu'en Corée du Sud sous la marque Samsung (XM3).

(1) Yandex est le moteur de recherche préféré des Russes. On peut même dire que Google est le Yandex américain.

(2) L'angle d'attaque est le degré de la pente que peut aborder un véhicule par l'avant. L'angle de fuite est le degré de la pente que peut quitter un véhicule, par l'arrière.

Pour résumer

Il y a un peu plus de 9 mois, au salon international de Moscou 2018, Renault dévoilait un show-car préfigurant à quelques détails près son nouveau SUV "coupé", l'Arkana.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos